Free attaque France Télécom sur son offre de fibre optique

Cinq mois après la publication de son offre de location de fibre noire à destination des opérateurs dégroupeurs, France Télécom est mis en demeure par Free devant lArcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour refus de mise en oeuvre de cette offre. Disponible depuis la mi-mars sur lensemble du territoire métropolitain, elle permet en théorie le raccordement d'un point de présence opérateur à un répartiteur et le raccordement de plusieurs répartiteurs successifs par chaînage. Elle offre donc la possibilité aux opérateurs alternatifs d'aller plus loin dans le dégroupage du territoire, sous réserve de disponibilité suffisante de fibre dans le réseau de France Télécom. En pratique, lopérateur historique affirme quaucune fibre nest disponible dans la majorité des cas. Iliad, la maison-mère de Free, qui a commandé à France Télécom la location de plusieurs dizaines de fibres noires depuis mars, sans aucun retour, demande donc à lArcep de vérifier quil y a bien pénurie de fourreaux, comme laffirme lopérateur historique.

Autour du même sujet

Free attaque France Télécom sur son offre de fibre optique
Free attaque France Télécom sur son offre de fibre optique

Cinq mois après la publication de son offre de location de fibre noire à destination des opérateurs dégroupeurs, France Télécom est mis en demeure par Free devant lArcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour...

Annonces Google