Virgin Mobile va-t-il abandonner à Free la 4ème licence 3G ?


Deux mois après avoir manisfesté son intérêt pour la quatrième licence 3G, le patron de Virgin Mobile en France tempère ses ambitions.

En avril dernier, l'opérateur mobile virtuel (MVNO) qui utilise les réseaux d'Orange, avait fait part de son intérêt pour l'obtention de la quatrième licence 3G (lire l'article Virgin Mobile réfléchit à concurrencer Free sur la licence 3G, du 28/04/2009). Celle-ci aurait fait de lui un opérateur mobile à part entière. Pourtant, le 10 juin, Geoffroy Roux de Bézieux, PDG de Virgin Mobile en France, a indiqué n'avoir pas besoin d'une licence pour poursuivre son développement, bien qu'il n'ait pas encore pris de décision ferme.

Geoffroy Roux de Bézieux mesure notamment la difficulté d'un quatrième opérateur mobile pour déployer son propre réseau. D'autant plus que, s'il estimait le prix de la licence assez bon marché à seulement 206 millions d'euros, celui-ci pourrait, selon "Les Echos", être réévalué à la hausse consécutivement à l'avis que rendra la Commission des participations et transferts, vers le 15 juin. En outre le MVNO vient de renégocier ses tarifs et résilier sa clause d'exclusivité avec Orange.

Cependant, Virgin Mobile n'en reste pas là et ambitionne toujours d'atteindre les 2 millions de clients en 2010. Il annonce d'ailleurs le lancement de Paradyse, à partir du 17 juin en France, un forfait mobile illimité vers tous les opérateurs et ce 24 heures sur 24, incluant également l'envoi de SMS, d'e-mails et la navigation sur Internet illimités.  L'offre sera en phase de test jusqu'au 31 juillet 2009, avant d'être ajustée ou non suivant son succès. Une autre offre à 31,90 euros permet d'obtenir le même service pour appeler seulement vers 5 numéros. Présent depuis trois ans en France, Virgin Mobile pèse maintenant près de 2 % du marché du mobile, avec 1,13 million de clients.

Annonces Google