Noos : rejet de la demande de suspension du plan social

Le Tribunal de Grande Instance de Meaux, saisi en référé par le syndicat F.O., a rejeté, dans une ordonnance du mardi 31 octobre, la demande de suspension de l’application du plan de sauvegarde de l’emploi de la société UPC-Noos. Le Comité d'Entreprise ayant accepté le plan, prévoyant la suppression de 792 postes, à la majorité absolu le 25 octobre, les dispositions du plan vont être mises oeuvre. Pour accompagner celles-ci, un ensemble de mesures de reclassement interne ou externe vont être mises en place. De même, UPC-Noos s'est engagé à créer 154 postes, principalement dans des fonctions commerciales. Enfin, le cablo-opérateur a indiqué dans un communiqué qu'il n'envisageait pas de vendre ses activités, contrairement à ce que véhiculent certaines rumeurs.

Noos : rejet de la demande de suspension du plan social
Noos : rejet de la demande de suspension du plan social

Le Tribunal de Grande Instance de Meaux, saisi en référé par le syndicat F.O., a rejeté, dans une ordonnance du mardi 31 octobre, la demande de suspension de l’application du plan de sauvegarde de l’emploi de la société UPC-Noos. Le Comité...