Le chiffre d'affaires d'Orange baisse de 5,7% au 1er semestre

Si l'opérateur publie à nouveau un chiffre d'affaires en baisse, il explique ne plus vraiment ressentir l'arrivée de Free.

Orange vient de publier un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros, en baisse de 4,8% au 2nd trimestre. Le recul est de 5,7% sur l'ensemble du premier semestre, avec un chiffre d'affaires qui s'établit à 20,6 milliards d'euros. Même constat pour le bénéfice net qui chute de 1,9 à 1,2 milliard d'euros. 

Le groupe dispose toutefois de motifs d'espérer alors que l'effet Free commence à se dissiper. "Les ventes nettes de forfaits mobiles sont au deuxième trimestre à leur plus haut niveau depuis l'arrivée du quatrième acteur le marché mobile, avec un dynamisme particulier des offres Sosh et Open", explique le groupe dans un communiqué de presse. Le nombre de client a ainsi progressé de 1,5% sur un an, mais l'Arpu continue de reculer, en baisse de 12,1% au 30 juin.  Les investissements s'élèvent à 2,455 milliards d'euros et sont en augmentation de 0,9% à base comparable, tirés par les investissements dans la 4G mobile et la fibre optique, notamment en France. La 4G a d'ailleurs connu un démarrage "satisfaisant" en France, pour le groupe qui révèle que les clients dépensent en moyenne 10% de plus par mois que les clients 3G. Orange espère d'ailleurs dépasser le cap symbolique du million de clients 4G en France à la fin de l'année, alors qu'il en compte actuellement 250 000.

Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il devrait régler 2,15 milliards d'euros à l'Etat au cours de l'exercice 2013. Une somme provisionnée de longue date qu'il devra verser suite à un litige fiscal datant de 2005.

Chiffre d'affaires

Annonces Google