L'Allemagne, championne des brevets de voiture autonome

L'Allemagne, championne des brevets de voiture autonome Cinq des dix entreprises qui ont déposé le plus de brevets sur la voiture autonome sont allemandes. Le numéro un, Bosch, s'arroge presque 1 000 des 5 800 brevets déposés depuis 2010.

Le développement de la voiture autonome est avant tout une course à la R&D entre grands noms de la technologie et de l'industrie automobile. Force est de constater qu'ils n'ont pas chômé : d'après les données de l'Institut de recherche économique de Cologne et de l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle, compilées par Statista, plus de 5 800 brevets portant sur la conduite autonome ont été déposés entre 2010 et 2017.

© Statista

Dans le détail, les Allemands sont ceux qui ont revendiqué le plus de propriété intellectuelle : cinq de leurs champions industriels (Bosch, Audi, Continental, Volkswagen et Daimler) occupent le top 10. Les trois plus gros pourvoyeurs de brevets sont aussi allemands. Avec presque 1000 brevets déposés, l'équipementier auto Bosch dépasse largement Audi (516 brevets) et Continental (439), avec lesquels il partage le podium. Une seule entreprise technologique se trouve dans le classement, en dixième position : Google.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

Et aussi

Annonces Google