Le défi des agences bancaire dans la jungle des moteurs de recherche

L'intelligence artificielle, qui interprète l'intention de l'utilisateur, fait désormais partie intégrante des moteurs de recherche.

Les clients recherchent les agences sur le moteur de recherche, mais trouvent-ils les bonnes réponses à leurs questions ? Ce n'est pas souvent le cas. Malheureusement, un client potentiel qui ne trouve pas les bonnes informations sur l’agence bancaire passe son chemin. Pour que l’acheteur potentiel ne choisisse pas une banque qui a payé une publicité associée au bon mot clé, il devient vital d’apparaître dans le Local Pack (les trois premiers résultats de recherche dans une zone données.

Recherches intelligentes et intelligence artificielle
Tous ces bouleversements qui touchent le secteur bancaire interviennent dans le contexte d'un changement dans la façon d’utiliser Internet. L'intelligence artificielle, qui interprète l'intention de l'utilisateur, fait désormais partie intégrante des moteurs de recherche, des applications cartographiques et des assistants vocaux tels que Siri, Google Home et Alexa

Comme l’intelligence artificielle puise ces données dans les informations publiques mises à disposition en ligne, et comme les outils de recherche vocale ne fournissent souvent qu'un seul résultat, les banques ont tout intérêt à renforcer leur présence digitale afin de figurer dans les premiers résultats. D’autant plus que tout porte à croire que ces tendances vont perdurer, sachant que les recherches vocales représentent déjà 20% de toutes les recherches, selon Google et que ComScore prévoit qu’elles représenteront 50 % d'ici 2020.
Gestion des informations digitales
Le principal problème n’est pas un problème d’achat de publicité en ligne. Il s’agit d’une question bien plus fondamentale : le contrôle des informations digitales, c’est-à-dire les informations essentielles et structurées qu’une entreprise souhaite rendre accessibles au public. Les informations digitales englobent le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de l’agence, mais aussi ses produits, ses services, ses événements et bien sur ses avis clients. 

En somme, tous les éléments constitutifs d’une marque.Certaines agences essaient de corriger manuellement ces informations, mais la fragmentation du monde digital, qui disperse les informations sur de nombreuses plateformes, rend la tâche très ardue.Pour cette raison, la mise en place d’une stratégie de digital knowledge management, visant à rationaliser et à optimiser les informations de manière à ce qu’elles soient correctes et cohérentes là où vos clients sont le plus susceptibles de les trouver, s’impose alors comme un levier indispensable pour gagner la confiance des clients.

Annonces Google