L'automatisation IT, meilleur atout pour lutter contre les néobanques ?

La rapidité, l’efficacité et la précision dont une machine peut faire la preuve dans certaines tâches est un atout dans le secteur financier.

Les banques traditionnelles, en ligne ou physiques, sont désormais confrontées à un challenge commun : l’émergence des néo banques, qui bouleversent le secteur de la banque de détail (retail banking) et forcent les acteurs historiques à revoir leur copie pour conserver leurs clients. Ces nouveaux acteurs se distinguent par une offre et des services aussi simples que innovants, couplés à des applications ultra modernes et "temps réel".

Ces caractéristiques sont relativement simples à mettre en oeuvre en partant d’une page blanche. En revanche, les acteurs déjà installés doivent composer avec un important catalogue de services, une clientèle déjà nombreuse et une infrastructure informatique qui peut comporter des couches anciennes, le tout dans le contexte d’un réseau d’agences distribuées sur un large territoire géographique.

Pour relever ce défi, l’utilisation de solutions d'automatisation avancées est souvent un premier pas pertinent. La rapidité, l’efficacité et la précision dont une machine peut faire la preuve dans certaines tâches est un atout particulièrement utile dans le secteur financier. De lourdes contraintes réglementaires génèrent en effet un grand nombre d’opérations fastidieuses et répétitives.

L'automatisation doit donc être considérée comme une priorité pour faire jeu égal avec les néobanques, nativement numériques et fortes d’une infrastructure IT sans legacy. Libéré de ces tâches répétitives le personnel IT peut se consacrer à de nouveaux projets, notamment le développement logiciel et l’amélioration du service apporté aux clients via des interfaces repensées, plus ergonomiques. Les processus de certains domaines d’activité se prêtent naturellement à l’automatisation.
La réduction de la durée des traitements nocturnes
Les institutions financières relèguent souvent les traitements en fin de journée, ce qui peut en faire une tâche fastidieuse et longue. L'automatisation peut résoudre les problèmes de ce long traitement nocturne. Elle permet au personnel de déléguer aux machines cette opération ce qui signifie pour le personnel moins d'heures de travail de nuit, moins de gestion et de surveillance active et davantage de temps consacré à d'autres tâches importantes.
L’Automated clearing house
Le traitement de l'Automated clearing house (ACH) est une tâche fastidieuse qui peut facilement être automatisée. Les solutions modernes permettent de programmer l'automatisation du traitement ACH, la gestion des exceptions, l'auto-réparation, etc. Il s'agit de l’un des aspects les plus critiques et les plus bénéfiques de l’automatisation des institutions financières.
Le traitement automatisé et intégré des hypothèques
Le traitement des hypothèques est un autre domaine où l'automatisation se distingue. Supprimer de ce processus une grande partie du facteur humain accélère les opérations et offre un gain de temps en matière de souscription.
La documentation relative aux opérations complexes
Les systèmes d'automatisation modernes disposent de plusieurs options pour la prise en charge de la documentation relative aux opérations complexes. Qu'il s'agisse de la gestion des exceptions, de la documentation pour les processus manuels ou de toute autre documentation, les plateformes d'automatisation sont conçues de manière à ce que les institutions financières fonctionnent avec toute l’efficacité possible. Il est également facile de modifier la gestion opérationnelle. L'audit permet une visibilité et une compréhension avancée de toutes les modifications apportées aux flux de travail. Ainsi, chacun peut consulter l'historique de la documentation relative aux opérations.
Automatisation des opérations multi-applicatives et multi-plateformes
Une fois les opérations et les flux automatisées qui servent plusieurs applications, les services et plateformes gagnent en efficacité. Effectuer une planification manuelle des tâches génère une perte de temps lors de l'envoi aux personnes et services dont le travail en dépend. En traitant simultanément et en temps réel les opérations et les flux multi-applicatifs et multi-plateformes interdépendants, l’automatisation accélère l’ensemble du processus.
L'automatisation des institutions financières sert les clients
Les clients des institutions financières s'attendent à une certaine qualité de service. Cette attente augmente avec la prolifération de nouveaux acteurs qui transforment radicalement les habitudes et les modes de consommation de services. Le contexte légal favorise la mobilité des clients et les acteurs traditionnels doivent s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs s’ils veulent ne serait-ce que conserver leurs parts de marché. L’utilisation intelligente de l’automatisation permet aux acteurs traditionnels de libérer des ressources pour développer de nouveaux services tout en conservant leur position en matière de variété de produits et de services et ainsi faire face à la concurrence.

L'automatisation IT, meilleur atout pour lutter contre les néobanques ?
L'automatisation IT, meilleur atout pour lutter contre les néobanques ?

Les banques traditionnelles, en ligne ou physiques, sont désormais confrontées à un challenge commun : l’émergence des néo banques, qui bouleversent le secteur de la banque de détail (retail banking) et forcent les acteurs historiques à revoir leur...