Google Pay : le compte courant bientôt disponible aux Etats-Unis

Chargement de votre vidéo
"Google Pay : le compte courant bientôt disponible aux Etats-Unis"

Google Pay : le compte courant bientôt disponible aux Etats-Unis Avant le lancement de Google Plex, le wallet américain se refait une beauté en ajoutant des fonctionnalités comme le paiement entre amis et du cashback.

[Article mis à jour le 18 novembre 2020 à 19h55] La Google Bank va bientôt devenir réalité. Le géant américain a dévoilé un tout nouvel Google Pay. A l'origine, ce wallet mobile servait à payer en ligne et en magasin en mode sans contact. Désormais, il est possible de rembourser ses amis (comme Lydia en France ou Venmo aux Etats-Unis), gérer son budget et obtenir du cashback dans certaines enseignes (Google Pay touchera alors une commission sur chaque achat). Surtout, Google Pay en dit plus sur sa future offre de compte courant et d'épargne. Baptisée Google Plex, elle ne facturera pas de frais mensuels, de frais de découvert et ne demandera pas de solde minimum. Une carte de débit physique, supportée par Mastercard, sera disponible. Cette offre a été co-créé avec 11 institutions financières dont la banque américaine Citi, puisque Google n'a pas de licence bancaire. Pour l'instant, deux banques, Citi et SFCU, ont ouvert des listes d'attente. Le lancement officiel est prévu pour 2021, mais pas de date précise pour le moment. 

Google Pay en France 

Google Pay est disponible en France depuis le 11 décembre 2018. Le wallet américain s'est lancé avec Boursorama (filiale de Société Générale), N26, Revolut, les applications de paiement Lydia et Boon ainsi qu'Edenred. Le nom de BPCE avait un temps circulé (le groupe bancaire avait été le premier à lancer Apple Pay et Samsung Pay en France) mais le groupe français n'a pas signé. Neuf commerçants dont Asos, Deliveroo et Etam ont également participé au lancement de Google Pay en France (pour la partie online).  La liste des marchands s'est agrandie depuis. 

Google Pay chez Crédit Agricole, Boursorama, BNP Paribas ?

Google Pay n'a toujours pas séduit de grande banque française. Seules Boursorama (Société Générale) et Fortuneo (Arkéa) y sont allées. Une des explications se trouve du côté de Paylib, la solution de paiement en ligne créée par les six banques françaises. Cette dernière concurrence Google Pay. "Nous avons un partenariat avec Paylib sur la partie Android. Dans le cadre de ce consortium, nous ne pouvons pas ouvrir notre plateforme à des solutions tierces", expliquait fin 2019 Ronan Le Moal, ancien directeur général du groupe Arkéa. 

Comment payer avec Google Pay en ligne

Pour pouvoir utiliser l'application Google Pay, il faut être en possession d'un téléphone Android doté de la technologie NFC (sans contact). Ensuite, il faut télécharger l'application et enregistrer ses coordonnées bancaires. Attention : toutes les banques ne sont pas compatibles avec Google Pay. La liste des établissements bancaires partenaires par pays est disponible sur le site de Google.

Il existe trois façons d'utiliser Google Pay : en magasin, dans une application mobile ou sur un site mobile (depuis le navigateur Google Chrome uniquement). Pour payer avec Google Pay en magasin, il faut que le terminal de paiement accepte la technologie sans contact. Pas besoin d'ouvrir l'application, il suffit juste de poser son téléphone sur le terminal. Il est également possible d'ajouter des cartes de fidélité et des cartes cadeaux à Google Pay. Certains marchands proposent même des offres spéciales.

Le processus est également très simple en ligne puisqu'un bouton "Buy with Google Pay" apparait lorsqu'on fait un achat dès lors que le site marchand est partenaire de Google Pay. Même chose pour le paiement via une application. Google Pay est proposé dans la liste des moyens de paiement.

Contrairement aux cartes bancaires françaises limitées à un plafond de 30 euros en sans contact, il n'y a pas de plafond de paiement avec Google Pay.

Depuis juillet 2018, Google Pay permet de stocker des billets d'avions et des places de concerts, comme le fait Apple Pay. Pour l'instant, les seuls billets importables sont ceux issus des plateformes Ticketmaster ou Southwest. Cependant, Google assure que Eventbrite, Singapour Airlines et Vueling seront bientôt concernés. 

Google Pay et PayPal

Il est possible d'ajouter un compte PayPal à Google Pay. Une fois les deux comptes liés, l'utilisateur n'a plus besoin de se connecter à PayPal lorsqu'il fait son shopping sur Chrome. Il doit juste cliquer sur la ligne PayPal, en dessous de celle de la carte bancaire, et valider l'achat avec un code PIN. (cf photo ci-dessous). Il est également possible d'utiliser son compte PayPal avec Google Pay en magasin ou via une application. A noter que si le compte PayPal n'est pas assez approvisionné, Google Pay se connectera automatiquement à la banque ou transférera le solde nécessaire de la carte bancaire enregistrée vers le compte PayPal.

Il est possible d'ajouter un compte PayPal à Google Pay. © Capture d'écran JDN

En mai 2018, Google et PayPal ont renforcé leur partenariat. Il est désormais possible d'utiliser son compte PayPal pour payer des produits et services dans tout l'écosystème Google dont Gmail, Youtube et le Google Store. Depuis juin 2019, les e-commerçants qui proposent Google Pay peuvent ajouter l'option PayPal. Cette fonctionnalité est disponible dans les 24 pays où les utilisateurs peuvent associer leurs comptes PayPal et Google Pay. 

Comparatif Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay

Google Pay est disponible dans 28 pays, un peu plus que Samsung Pay (24) mais beaucoup moins qu'Apple Pay (60 pays). En revanche, impossible de connaître le nombre d'utilisateurs de chacun d'eux car aucun ne communique sur ce chiffre. Le nombre des banques françaises qui proposent est quant à lui connu. Et c'est encore Apple qui a convaincu le plus d'établissements financiers. 

  Apple Pay Google Pay Samsung Pay
Appareils compatibles Les appareils Apple (minimum iPhone SE) Appareils Android dotés de la technologie NFC Appareils Samsung (minimum Galaxy Note 5)
Disponibilité 60 pays 28 pays 24 pays
Authentification FaceID, TouchID, PIN Empreinte, PIN, mot de passe Empreinte, PIN, iris
Banques partenaires en France Arkéa Banque privée 
Banque BCP
Banque de Savoie 
BNP Paribas
BPCE
Boursorama
C-zam
Carrefour Banque
Crédit Agricole
Crédit du Nord
Crédit Mutuel 
Fortuneo
Hello bank !
HSBC France
La Banque Postale 
Ma French Bank
Orange Bank 
Société Générale
Boursorama
Fortuneo
Orange Bank
Banque BCP
Banque de Savoie
BPCE 
Boursorama 
Crédit Agricole 
Crédit Coopératif
Crédit du Nord
Fortuneo 
Fintech partenaires en France Boon
Bunq
Lydia
Aumax (ex-Max)
Curve
N26
Monese
Orange Bank
Swile (ex-Lunchr)
Transferwise
Boon
Lydia
Aumax (ex-Max)
N26
Revolut
Swile (ex-Lunchr) 
Lydia
Aumax (ex-Max)

Google Pay Send

Google Pay Send (ex-Google Wallet) est la fonctionnalité de Google Pay pour les transferts d'argent entre particuliers. C'est notamment ce que propose les fintech françaises Lydia et Pumpkin ou encore les start-up britanniques Circle et TransferWise.  En juillet 2018, Google Pay a fusionné avec Google Pay Send. Les paiements peer-to-peer peuvent désormais se faire directement dans le wallet Google Pay. Les utilisateurs US sont pour le moment les seuls à bénéficier de cette fonctionnalité. Les Anglais sont les prochains sur la liste. 

Et aussi :