Manuel Valente (Coinhouse) "Nous saluons la proposition du rapport Landau d'un agrément pour prestataires de services de cryptomonnaies"

Le directeur de Coinhouse commente les travaux de l'ex-sous-gouverneur de la Banque de France sur l'encadrement des monnaies virtuelles remis à Bruno Le Maire.

Manuel Valente, directeur de Coinhouse. © Coinhouse

JDN. Le rapport Landau, remis ce 5 juillet au ministre de l'Economie, prescrit à court terme l'expérimentation à l'échelle nationale d'un statut spécifique portant sur un agrément unique des prestataires de services de cryptomonnaies. Qu'en pensez-vous ? 

Manuel Valente. Nous saluons la proposition. L'ensemble des règles et des conditions qui sont proposées dans le rapport nous semblent cohérentes et sont pour la plupart déjà mises en place dans les procédures que nous utilisons au quotidien. Nous étions demandeurs d'un tel agrément et nous pensons être en bonne position afin d'être les premiers à le recevoir. Nous pensons qu'un tel statut fera émerger des acteurs sérieux et responsables qui s'imposeront en tant que leaders de cette industrie.

Le rapport Landau milite également pour une Euro Bitlicense sur le modèle newyorkais. Est-ce plus pertinent que l'agrément national ? 

Oui. En termes de concurrence, il est nécessaire que l'ensemble des acteurs soient soumis aux mêmes exigences afin de créer un environnement sain et équilibré. En termes de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, il est souhaitable que des règles communes soient implémentées à travers l'ensemble des acteurs européens. L'expansion de nos activités sur tout le territoire européen serait quasiment impossible s'il fallait obtenir un agrément séparé par pays avec toutes les particularités qui s'ensuivraient. 

Que recommanderiez-vous pour faire émerger un exchange européen ? 

Il faudrait rapprocher le monde la crypto-finance et le secteur bancaire traditionnel comme le préconise le rapport Landau. Dans cet objectif-là, nous avons déjà établi un dialogue avec différentes banques françaises et européennes pour leur offrir des garanties sur nos procédures de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, tout comme le respect des règles de connaissance client. L'établissement de cette confiance mutuelle est essentielle afin que les exchanges puissent offrir de nouveaux et meilleurs services.

Consulter le rapport Landau

Et toujours

Annonces Google