Immobilier de prestige : les investisseurs sont de retour

Immobilier de prestige : les investisseurs sont de retour Absents du marché français en 2014, les acheteurs qui acquièrent des biens de luxe pour les louer frappent à nouveau à la porte.

En 2014, ils avaient déserté la pierre de luxe française. En 2015, les investisseurs locatifs reviennent. C'est ce que révèle une enquête de Lux-Residences.com, portail d'annonces immobilières haut de gamme, menée auprès de 141 personnes cherchant à acheter un bien d'ici à deux ans.

"La loi Alur et le discours anxiogène qui en a découlé sur la location sont derrière les investisseurs. Ils reprennent confiance"

Pour 23% d'entre elles, ce projet s'inscrit dans une logique d'investissement locatif ou patrimonial. C'est 10 points de plus qu'il y un an et 3 points de plus qu'en 2013.

Laurent Demeure, PDG de Coldwell Banker France et Monaco, réseau d'agences immobilières de prestige, a sa petite idée sur ce qui a motivé le retour des investisseurs sur ce segment du marché de la pierre. "La loi Alur et le discours anxiogène qui en a découlé sur la location sont derrière eux. Ils reprennent confiance."

Ce que recherchent ces investisseurs au profil bien précis (60% des répondants, tous types de projets immobiliers confondus, disposent de revenus annuels supérieurs à 160 000 euros par an) ? "Des biens liquides, qu'ils pourront revendre facilement et créateurs de valeur ajoutée", assure Laurent Demeure. Leurs terrains de chasse favoris ? A Paris, ils visent les quais de Seine, du quartier central des affaires (QCA), là où beaucoup d'entreprises nationales et internationales sont implantées, à celui du Marais.

"Ils sont  à l'affut de biens qui exigent de gros travaux de rénovation et qu'ils loueront meublés à des cadres internationaux"

"Avec 1 million d'euros en termes d'investissement ciblé, ils cherchent des appartements entre 60 et 120 mètres carrés, détaille le professionnel. Ils sont plutôt à l'affut de biens qui exigent de gros travaux de rénovation et qu'ils loueront meublés à des cadres internationaux qui viennent travailler en France pour une durée limitée."

D'où viennent-ils, ces acheteurs ? Le président de Coldwell Banker France et Monaco répond pour son réseau : "Des Anglo-Saxons, pour beaucoup, qui investissent à Paris mais aussi Londres et Milan, mais aussi des Belges et des Néerlandais. Les investisseurs en provenance d'Europe du Nord sont présents dans l'immobilier locatif français principalement en région".

Annonces Google