Ces villes où le coût d'un achat immobilier a bondi depuis l'été 2017

Ces villes où le coût d'un achat immobilier a bondi depuis l'été 2017 L'évolution des taux des crédits immobiliers a leur niveau de juin 2017 n'a pas suffi à contrebalancer la hausse que les tarifs de la pierre ont connue depuis. Résultat : le coût de l'acquisition grimpe dans la plupart des grandes villes.

Certes, les prix immobiliers ont augmenté dans la plupart des grandes villes françaises entre juin 2017 et janvier 2018, mais le niveau des taux qui, lui, reste faible, permet de compenser et de ne pas trop grever le budget des acquéreurs immobiliers. Tel est le constat doux amer établi par Empruntis. Reste que le coût de l'opération immobilière augmente dans 24 des 29 métropoles que le courtier en crédits a passées au crible, en exclusivité pour le JDN.

Le réseau s'est appuyé sur l'évolution des taux immobiliers entre juin 2017 et janvier 2018 (taux minimal sur 20 ans, hors assurance), stable dans toutes les communes, et sur celle des tarifs de la pierre sur la période, mesurés par le site MeilleursAgents.

Résultat : Bordeaux, où les prix immobiliers ont explosé en 2017 (+18% sur l'ensemble de l'année), arrive en tête des villes où le coût a le plus augmenté au deuxième semestre 2017, avec +9,9%. Lyon monte sur la deuxième marche du podium, avec +5,6%, suivie de Rennes, avec +4,1%.

Evolution du coût du crédit immobilier entre juin 2017 et janvier 2018
Ville Evolution coût du crédit juin 2017-janvier 2018 Evolution prix m² juin 2017-janvier 2018 Prix moyen m² en janvier 2018
Aix-en-Provence 0,10% 0,20% 4 086 €
Angers 1,80% 2,20% 1 881 €
Bordeaux 9,90% 9,70% 3 775 €
Brest 2,80% 1,90% 1 271 €
Clermont-Ferrand -2,20% -2,60% 1 616 €
Dijon -3,00% 0,80% 1 939 €
Grenoble 0,80% 0,50% 2 237 €
Le Havre 2,00% 1,70% 1 580 €
Le Mans -0,40% 0,20% 1 259 €
Lille 0,80% 1,00% 2 581 €
Limoges 2,30% 2,60% 1 191 €
Lyon 5,60% 5,30% 3 690 €
Marseille 0,70% 0,70% 2 473 €
Metz 1,70% 2,20% 1 705 €
Montpellier -0,90% -0,60% 2 666 €
Nantes 2,90% 3,10% 2 774 €
Nice 3,50% 3,20% 3 958 €
Nîmes 3,20% 2,90% 1 691 €
Orléans 3,80% 3,30% 1 898 €
Paris 1,20% 1,20% 8 812 €
Perpignan 1,30% 0,90% 1 394 €
Reims 0,80% 0,30% 2 036 €
Rennes 4,10% 3,70% 2 621 €
Saint-Étienne 0,00% 0,00% 1 002 €
Strasbourg 2,30% 1,80% 2 665 €
Toulon 0,10% 0,30% 2 377 €
Toulouse 2,90% 2,40% 2 707 €
Tours 1,90% 1,60% 2 277 €
Villeurbanne 0,20% 0,60% 2 698 €

Les villes où le coût de l'achat a diminué sur la période se comptent sur les doigts d'une main : Dijon (-3%), Clermont-Ferrand (-2,2%), Montpellier (-0,9%) et Le Mans (-0,4%). Saint-Etienne occupe une place à part : pas de baisse ni de hausse du coût immobilier à déplorer pour les Stéphanois. A noter toutefois que le coût du crédit est en baisse dans toutes les grandes villes de France si l'on compare à juin 2014 : entre cette date et janvier 2018, les acquéreurs réalisent par exemple 20 414 euros d'économies sur le coût de l'acquisition pour l'achat d'un 60 mètres carrés à Bordeaux. Les prix ont beau avoir augmenté de 27% sur la période, les emprunteurs restent gagnants grâce à la baisse des taux minimums sur 20 ans qui, eux, sont passés de 3 à 1,3%.

Empruntis / Taux immobilier

Annonces Google