Immobilier : ces villes où les acheteurs ont bien fait d'attendre

Dans 10 des 29 métropoles étudiées, les ménages économisent plus de 10% sur le montant de leur crédit par rapport à juin 2017. © Empruntis
La patience est la mère de toutes les vertus, dit-on. L'adage se vérifie au moins sur le marché immobilier : entre juin 2017 et juin 2018, les ménages ont gagné en pouvoir d'achat dans 27 des 29 grandes villes de France étudiées par le courtier en crédits Empruntis (voir la méthodologie à la fin du dossier), en exclusivité pour le JDN. Une évolution "quasi exclusivement liée à la baisse des taux, qui permet de compenser ou de modérer la hausse des prix", relève la directrice des études Cécile Roquelaure, mais pas homogène dans toutes les communes concernées par l'étude : le coût du crédit recule de 17% à Lille alors que l'économie plafonne à 0,1% à Limoges. Voici les 10 villes où le gain de pouvoir d'achat immobilier est le plus important pour les emprunteurs.
Suggestions de contenus