Comment sont produits les moulins Peugeot

Comment sont produits les moulins Peugeot Chaque année le groupe français, via sa filiale PSP, fabrique 2,5 millions de salières et poivrières. Une activité méconnue mais historique.

L'aventure des frères Peugeot remonte à 1810, quand ils héritèrent d'un moulin à grains qu'ils transformèrent en laminoir d'acier pour faire de la fonte. C'est déjà en pays franc-comtois qu'ils fabriquent alors des scies et autres mécanismes d'outillage. 30 ans plus tard, l'entreprise Peugeot Frères introduit la production de moulins à café et, en 1874, ses premiers moulins à poivre de table. Une activité qui perdure aujourd'hui dans son usine de Quingey (Doubs).

Désormais, PSP (Poivrières, Salières Production) Peugeot, propriété de la famille Peugeot (qui a cédé pendant un temps cette activité avant de la reprendre) réalise un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros, dont 70% à l'export auprès de 80 pays (Allemagne, USA, Belgique, Danemark, Suisse, Japon, Canada...).

L'usine de Quingey compte 130 personnes. C'est là qu'est effectué le travail du bois, la fabrication du mécanisme des moulins et l'assemblage des pièces.

A cet effectif s'ajoutent les 220 travailleurs du site de Galie Industrie, à Xiolan (chine). En effet, si les moulins classiques sont entièrement fabriqués en France, les moulins électriques (soit 30% des moulins Peugeot) sont en partie usinés en Chine, par une entreprise appartenant en propre à PSP.

Annonces Google