Un moulage par sédimentation

Le moule en plâtre, poreux, absorbe l'eau du mélange de kaolin pendant que ce dernier sédimente sur les parois, épousant la forme souhaitée. On enlève ensuite l'excédent de pâte que l'on récupère pour une prochaine fournée puis le moule est débridé et désassemblé pour récupérer la forme moulée.
©  Cécile Debise/JDN

Suggestions de contenus