1892 : le scandale de Panama éclabousse la République

La construction du canal de Panama aura coûté la vie de nombreux ouvriers, pillé les économies de nombreux Français et failli porter un coup fatal à la IIIe République naissante.

La concession de ce canal est confiée à la France. Ferdinand de Lesseps, le fondateur de la Compagnie de Panama, est en charge du chantier. Or, les accidents de terrains et les épidémies ralentissent énormément les travaux. A cours d'argent, la compagnie fait appel à l'épargne publique et subventionne pour cela certains journaux. La corruption de journalistes et d'hommes politiques se poursuit jusqu'à la mise en liquidation de la compagnie, en 1889.

Le scandale éclatera dans la presse d'extrême-droite et éclaboussera le monde politique. Au terme d'un procès de 13 jours, le ministre des Travaux publics de l'époque, Charles Baïhaut, sera ainsi condamné à 5 ans de prison pour corruption, avant de bénéficier d'une amnistie.

Suggestions de contenus