Les actions gratuites

En arrière-plan, Bernard Charlès, dirigeant de Dassault Systèmes. © Dassault Systèmes

Au moins 30 dirigeants sur les 120 du SBF ont reçu des actions gratuites en 2008. 65 n'en ont pas reçu et pour 25 l'information n'était pas disponible (les données ci-contre concernent les 30 patrons).

C'est un PDG qui n'appartient pas au Cac 40 qui arrive en tête des patrons ayant reçu le plus d'actions gratuites, en l'occurrence Bernard Charlès, de Dassault Systèmes. Et c'est un PDG de l'indice vedette qui en a reçu le moins : Xavier Fontanet, d'Essilor International, avec un étonnant montant de 378 euros.

Sur les 30 heureux élus, six ont perçu l'équivalent de plus d'un million d'euros, et six autres ont eu droit à moins de 100 000 euros. Précision : les actions gratuites sont perçues deux ans après la date d'octroi et ne peuvent être vendues que deux ans plus tard. Si les dirigeants quittent l'entreprise avant deux ans, les actions sont perdues.

Suggestions de contenus