L'électronique organique imprime sa marque en Saxe

Une diode électroluminescente organique. © Novaled

Le succès du silicium a fait l'âge d'or de la Silicon Valley. Celui des matériaux organiques fera-t-il la gloire de l'Organic Valley ? Car la révolution en marche pourrait bien bouleverser tout le secteur de l'électronique. Des transistors, des puces RFID ou encore des cellules photovoltaïques prennent alors une forme flexible. La capacité d'imprimer des composants électroniques ouvre même des opportunités à l'industrie textile.

L'Allemagne est en pointe sur ce secteur, en particulier la région de Dresde. Depuis octobre 2008, un cluster regroupe les différentes entreprises installées en Saxe et travaillant sur la recherche et la production dans ce domaine innovant. A ce jour, 12 sociétés se retrouvent dans ce réseau.

Suggestions de contenus