Le marché de la beauté s'épanouit

Le secteur est friand de nouveaux concepts, défiant toute concurrence. © Christophe Fouquin - Fotolia.com

Si les marchés de la coiffure et de l'esthétique traditionnels tendent à stagner, de nouveaux concepts émergent, défiant toute concurrence. Entre 2011 et 2012, ce secteur s'est enrichi de trois nouveaux réseaux et de plus de 200 nouveaux franchisés, soit une augmentation de 8% en un an.

Preuve que, malgré de nombreuses pressions, comme l'augmentation des coûts ou le renforcement de la concurrence, le marché reste dynamique. "Ceux qui s'en sortent sont ceux qui innovent. Par exemple, Atmosphair, coiffeur visagiste continue de croître", explique Chantal Zimmer, de la FFF. Les métiers traditionnels garderont de l'avenir. Il suffit de les moderniser.

Suggestions de contenus