Equilibre du jeu

Akuma ne fait pas preuve de compassion pour les personnes agées © Linternaute Magazine

Cette avalanche de personnages (25 au total), se traduit forcément par certains déséquilibres. El Fuerte ou C. Viper par exemple, n'auront pas les mêmes chances que les autres personnages pour s'imposer. Ils souffrent en effet de faiblesses à haut niveau : coups relativement prévisibles et priorités un peu faibles qui seront punis par les joueurs expérimentés.

Cette remarque n'est cependant pas rédhibitoire et l'ensemble reste globalement bien pensé et cohérent. En revanche, on butera plus sur le nouveau boss du jeu, Seth. Hormis son design franchement raté (un humanoïde bleu avec un symbole yin / yang au niveau des abdominaux), c'est surtout sa palette de coups qui déçoit.

Capcom a alterné quelques coups originaux plutôt sympathiques, avec un mix des coups des autres personnages de la série... Un boss tout ce qu'il y a de plus classique en découle, avec en plus d'énormes priorités qui le transforment en véritable machine de guerre parfois très frustrante à affronter.

Autre petite remarque, quelques coups spéciaux sont particulièrement difficiles à sortir et provoquent de la frustration voire du découragement chez les nouveaux joueurs. C'est le cas de Zangief qui doit toujours faire des 360 pour placer ses prises, et de Vega et Guile pour lesquels les super et ultra combos vous feront vite attraper des cloques aux doigts.

Suggestions de contenus