Rendre l'habitat intelligent et connecté à son quartier

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Rendre l'habitat intelligent et connecté à son quartier Le marché des maisons intelligentes est en plein boom. De nouvelles solutions digitales se créent afin de contrôler l'habitat, et interagir avec les services de proximité.

Écrans, caméras, capteurs, ampoules, et autres objets de l'internet of things (IoT). Alors que près de 30 millions de maisons françaises seront connectées à l'horizon 2019*, chaque foyer pourrait dénombrer près de 500 objets intelligents d'ici 2025 d'après une étude du cabinet Gartner. Lorsqu'on sait qu'un couple avec deux adolescents peut déjà posséder quatre smartphones, deux ordinateurs, une télévision, une tablette, une console voire une caméra ou un thermostat connecté, ce nombre ne paraît pas invraisemblable.

Une solution clés en main

Les aménageurs de quartiers (promoteurs, collectivités, bailleurs sociaux) bénéficient actuellement de solutions de gestion clés en main en marque blanche, comme par exemple celle de La Poste avec MyPlace. L'objectif ? Permettre aux utilisateurs de piloter les objets connectés de leur logement (lumière, chauffage, alarme, volets) en quelques clics, à partir d'une application mobile et d'un tableau de bord (dashboard) embarqué au cœur de l'application. Grâce à celle-ci, il devient possible d'être notifié et d'accéder aux informations clés sur son domicile en un coup d'œil. L'utilisateur pourra ainsi réaliser plusieurs actions à distance, comme allumer les lumières, changer la température d'une pièce, ou encore de recevoir des notifications concernant l'utilisation des appareils en activité au sein du domicile.

La ville plus accessible

La nouveauté est également de pouvoir, en plus du pilotage du logement, utiliser en un clic les services favoris de son quartier et de sa ville. Par exemple, se connecter avec les commerçants, sa conciergerie, les aides à la personne ou encore les prestations de la municipalité. Il ne s'agit pas seulement d'en agréger une liste mais réellement de permettre de les faire interagir entre eux. Lors des départs en vacances par exemple, la maison se met en mode veille, les voisins et la conciergerie sont prévenus, et La Poste conserve le courrier.

*Selon une étude publiée lors du salon Distree#Connect en avril 2017.

Annonces Google