Femmes dans les CA : la France rattrape son retard

Femmes dans les CA : la France rattrape son retard En 2013, la féminisation des organes dirigeants des entreprises du Cac 40 atteint 28%. Bien mieux qu'aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne.

Le "plafond de verre" serait-il en train de se fissurer ? C'est ce que peut laisser imaginer les nominations qui ont eu lieu lors de la dernière vague d'assemblées générales. Dans les conseils d'administration des entreprises du Cac 40, la part des femmes élues est passée de 24,6% à 28% à la faveur des AG de 2013, selon les chiffres d'Ethics & Boards.

Marquante cette année, cette évolution n'en est pas moins durable : en 2009, seul un administrateur sur 10 était une administratrice. Et, lorsque l'on compare les groupes du  Cac 40 à ceux des grands indices étrangers (le Dow Jones américain et le FTSE britannique), l'exception française saute aux yeux.

 

Chart: La part des femmes dans les CA (en %)Description: La part des femmes dans les conseils d'administration en France, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.Tags: Author: JDNcharts powered by iCharts

La loi Copé-Zimmerman de 2011 n'est évidemment pas étrangère à cette évolution des mentalités dans les nominations. Ce texte impose aux sociétés françaises cotées de compter 20% de femmes dans leur conseil d'administration en 2014. Une proportion qui devra même passer à 40% en 2017.

Ce taux de 40%, certains groupes l'ont d'ores et déjà atteint. C'est le cas de Publicis (50%), de Technip (41,7%) et d'Accor (40%). A l'inverse, EDF et Capgemini plafonnent à 16,7%. Et, chez EADS, la nouvelle venue Anne Lauvergeon reste bien seule face à 11 hommes (8,3%).

La féminisation des conseils d'administration participe par ailleurs au rajeunissement de ces équipes grisonnantes. Les hommes qui viennent d'intégrer ces structures ont en moyenne 57 ans, les femmes seulement 53. L'âge moyen s'établit désormais à 59 ans.

Autre phénomène notable, les femmes qui ont débarqué dans les conseils d'administration à l'occasion des assemblées générale de 2013 sont majoritairement étrangères (12 françaises sur 25 mandats). A l'inverse, les hommes récemment désigné sont très largement français (20 sur 22).

Femmes dans les CA : la France rattrape son retard
Femmes dans les CA : la France rattrape son retard

Le "plafond de verre" serait-il en train de se fissurer ? C'est ce que peut laisser imaginer les nominations qui ont eu lieu lors de la dernière vague d'assemblées générales. Dans les conseils d'administration des entreprises du Cac 40, la...