Loïc Le Meur (LeWeb) dépendait entièrement d'un autre

Loïc Le Meur et Seesmic étaient pieds et poings liés à Twitter. © Photomontage JDN / LinkedIn / Zbyszek Nowak - Fotolia.com

Parmi les projets menés par le français Loïc Le Meur, l'un des plus marquants reste Seesmic, une application permettant de gérer son compte Twitter. En 2008, le réseau social est plein de promesses. L'équipe de Twitter donne largement accès à son écosystème et encourage les développeurs à surfer sur son succès. C'est ce que fait Seesmic, qui deviendra rapidement incontournable.

Problème : sa popularité dépend entièrement de la bienveillance de Twitter. Le jour où le vent a tourné, l'entreprise coupant l'accès à son service à Seesmic, le modèle de Loïc Le Meur s'est effondré. "Je n'en veux pas à Twitter pour ce changement stratégique, écrit Loïc Le Meur aujourd'hui. Je n'en veux qu'à moi. Je n'aurais jamais dû consacrer toutes les ressources de mon équipe à construire une plateforme unique."

Suggestions de contenus