Listez vos maladresses

Notez dans un carnet les "mots qui cassent" et remplacez-les par des "mots qui passent". © Evgeny Atamanenko - 123RF
Involontairement, bien des orateurs utilisent des formulations maladroites. Ce qui peut donner une impression de mépris, voire d'arrogance. Pour éviter cela, "97 exercices décalés pour prendre la parole" propose une liste de "mots qui cassent" qui peuvent être remplacés par des "mots qui passent". Par exemple, les auteures conseillent de remplacer "ce n'est pas réaliste" par "c'est trop ambitieux" "Il faut que vous lisiez cette présentation" par "J'ai trouvé la lecture de cette présentation vraiment utile"… Elles conseillent au quotidien de noter dans un carnet tous les "mots qui coincent" et de les remplacer par de meilleurs termes. Avec le temps, cela deviendra inné et vous deviendrez un orateur pertinent et convaincant.
Suggestions de contenus