Chasseur de têtes

   © Kristian Peetz - Fotolia

Partir à l'affût des talents, passer les barrages téléphoniques à tout prix, accrocher les candidats : le travail du chasseur de têtes se rapproche de celui du chasseur de primes, les malfrats en moins ! Il demande de la réactivité, de la persuasion et... de la débrouillardise. 

Sans être réellement sur le terrain, le chasseur de têtes use de son téléphone pour obtenir de nombreuses informations sur les cadres en poste, afin de pouvoir débaucher le parfait profil lorsque l'occasion se présente.

C'est un métier qui permet de rencontrer des professionnels aguerris et de se constituer un véritable réseau.

Suggestions de contenus