Votre boite va mal ? Voici comment réagir

Votre boite va mal ? Voici comment réagir Rumeurs de plan social, réunions de crise… A l’évidence votre entreprise est sur la mauvaise pente. Quelles options se présentent à vous ?

Carnets de commande en baisse, rumeurs de plan social, réunions de crise incessantes, réorganisation des services : à l’évidence, l’entreprise va mal. Difficultés passagères ou fermeture prochaine ? Le premier réflexe à avoir est celui de s’informer, de croiser les informations, de vérifier les faits. Puis d’anticiper et prendre les devants en envisageant calmement les différentes options : les grandes décisions se prennent dans le calme. Plusieurs attitudes sont possibles. Rester et profiter des opportunités qui se présentent toujours lors de ces périodes de "construction / déconstruction", rester et chercher activement un nouvel emploi, partir et suivre une formation, changer de secteur, voire même de vie ou de pays : les possibilités sont nombreuses !

Chacune des solutions possibles présentent leur avantages. Découvrez-les.

Pour ce dossier, le JDN a interrogé trois experts du monde du travail: 

Rosa Rossignol est DRH, consultante spécialiste des RH et fondatrice de Carnet d’Adresses RH, société de conseil intervenant dans la formation, la communication ou la mobilité. Elle est l’auteure de "Gérer efficacement un départ" (Editions Dunod).

Thierry Krief est consultant et président de NegoAndCo, un cabinet spécialiste en négociations de départ. Il est l’auteur de "Négociation de départ, tous les secrets des pros" (Editions Eyrolles).

Gilles Noblet est coach et anime le pôle de compétences "Evolution professionnelle" de l'Institut Map'Up. Il est l’auteur de "Et si je croyais en moi !" et de "Et si je choisissais ma vie !"(Editions Eyrolles).

Annonces Google