Qui accepter sur LinkedIn ?

Qui accepter sur LinkedIn ? LinkedIn peut être un véritable tremplin pour votre carrière. Encore faut-il savoir en faire bon usage pour ne pas détruire votre crédibilité.

Traiter les demandes d'ajout sur LinkedIn peut s'avérer compliqué.

Devez-vous accepter la personne qui partage vos articles de blogs sur Twitter en permanence ? L'employeur d'une entreprise qui vous intéresse ? Ou cet étranger qui semble crédible et qui pourrait s'avérer un contact utile ?

Nous avons posé la question à Catherine Fisher, experte en gestion de carrière. Elle recommande d'accepter uniquement les personnes que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Quelqu'un avec qui vous avez travaillé, débattu ou que vous avez rencontré sur un événement lié à votre secteur d'activité.

"Le but n'est pas d'avoir le plus de contacts possible. C'est une question de qualité et non de quantité", nous a-t-elle déclaré.

La qualité de vos contacts peut envoyer un message positif ou négatif. Etre "sur-connecté", c'est-à-dire accepter n'importe quelle demande qui vous arrive, peut au final nuire à votre crédibilité.

"Soyez sélectif et acceptez les personnes qui reflètent réellement votre identité professionnelle", conseille Catherine Fisher. Ainsi, vous vous créez un réseau utile et efficace pour soutenir vos objectifs de carrière.

Un autre principe de base : "le test de la faveur". Posez-vous la question : "Est-ce que je vais accorder une faveur à cette personne ou au contraire lui en demander une ?" Si la réponse est oui à la deuxième partie de la question, vous pouvez accepter l'invitation. Sinon, refusez.

A l'inverse, si vous voulez entrer en contact avec une personne potentiellement utile, contactez-la comme à n'importe quel événement de réseautage. Vous ne donneriez pas votre carte de visite à n'importe quel individu croisé à un cocktail. Il en va de même sur LinkedIn. Plutôt que de lui envoyer une invitation directement, consultez le profil de cette personne et identifiez vos relations en commun. Puis demandez à une de vos relations proches de vous présenter ou de vous recommander.

 

Article de Kathleen Elkins. Traduction par Manon Franconville, JDN.

Voir l'article original : Here's who you should (and should not) accept on LinkedIn

Annonces Google