Appeler le recruteur, c'est du harcèlement ?

L’appel au recruteur est une démarche professionnelle si certaines règles sont respectées. © langstrup - 123RF
Ca y'est. Vous avez envoyé votre CV et votre lettre de motivation. Est-ce suffisant ? Pouvez-vous appeler le recruteur pour savoir si la candidature est bien reçue ? A priori oui. "Je suis étonnée de voir que peu de candidats effectuent la démarche. Pour ma part, c'est possible et conseillé si l'on respecte certaines conditions", estime Isabelle Goulmot, DRH d'Expertime, société de 140 collaborateurs spécialisée dans l'édition de logiciels. Selon elle : "Il faut appeler trois ou quatre jours après l'envoi de la candidature. En revanche, il est impoli d'appeler immédiatement après ou de se manifester deux fois. Un appel respectueux est plutôt positif".
Un avis partagé par Christine Degioanni. "Que l'on appelle un chasseur de tête, un RH ou un cabinet de recrutement, l'appel est une bonne chose. Cela montre que l'on suit le dossier et que l'on n'arrose pas les entreprises au hasard".
Suggestions de contenus