Faire grandir les managers avec le digital

Alors que de nouveaux outils apparaissent presque quotidiennement et ambitionnent de transformer le potentiel des managers, il est peut-être temps de reposer les réels enjeux qui impactent leur véritable quotidien.

Sans entrer dans une longue litanie, voici quelques questions décisives : le digital constitue t’il une fin ou un moyen ? Comment penser réellement l’association de la technologie et l’humain ? Comment proposer un modèle enrichi par la technologie tout en intégrant une véritable dimension de conseil ? En posant ces questions, on comprend aisément les problématiques et les enjeux associés à la digitalisation de la formation. En somme et pour caricaturer, penser le digital sans conseil reviendrait à en faire un gadget, dénué de sens : une sorte de coquille vide.

Le grand enjeu et le réel défi consistent donc à définir un réel accompagnement associé à une pédagogie éprouvée et une connaissance forte des vrais problématiques des managers, tout en l’enrichissant de nouvelles fonctionnalités. Trello est un très bon outil de gestion de projet, pour autant il ne peut se substituer à la capacité d’un manager à conduire le changement. Slack est une excellente solution pour enrichir la communication interne, mais elle ne peut se substituer à l’impact de la parole managériale. Silae simplifie la mise en œuvre des politiques RH, mais ne constitue en aucun cas un levier de sens. La technologie doit donc enrichir et augmenter le quotidien, tout en s’intégrant dans un réel projet stratégique.

Pour en revenir plus spécifiquement à la formation des managers, on en conclut que proposer des centaines de modules de formations en ligne, via du e-learning à la carte, ne peut être une solution porteuse de sens. Démultiplier les webinars sans assurer un suivi post-formation ne peut ancrer réellement des acquis. Ces pratiques tendent même, insidieusement, à isoler encore plus le manager.

C’est donc une véritable logique de conseil qu’il faut proposer. Le conseil ne se décrète pas, il se déploie dans la durée. Ce sont des expertises de pointe où l’humain est pleinement intégré, où les problématiques de changement sont perçues à travers un spectre plus large.

Il nous faut donc réinventer nos métiers, en tirant le meilleur du digital et en l’augmentant du meilleur du conseil. C’est là tout l’enjeu de la formation de demain et c’est là que se joue la réelle transformation du digital, celle qui ne fait pas de technologie pour la technologie, mais celle qui replace la transformation réelle au cœur de sa finalité.

Annonces Google