Les 4 étapes clés à suivre pour réussir sa transformation digitale sont...

La transformation digitale ne s'improvise pas. Il est nécessaire de mettre en place une stratégie qui peut se résumer en quatre points.

À l’heure de la nouvelle économie, la question de la transformation digitale ne se pose plus. Les entreprises et grands groupes ont tout à gagner à repenser leurs stratégies s’ils souhaitent rester dans la course à la compétitivité. Pour y parvenir, les moyens financiers sont inévitables. Mais aussi, de plus en plus, la mobilisation des formations devient un prérequis. L’objectif est clair : faire des collaborateurs des alliés de la transition numérique, grâce à l’acquisition de compétences.

Pour garder une main-d’œuvre expérimentée, les programmes de formation sont les tactiques que les responsables des ressources humaines utilisent en entreprise. Aujourd’hui, la méthode suit son cours, tout en considérant l’évolution des pratiques dans les métiers.

Avec les enjeux du numérique en tête, impossible pour les entreprises de ne pas engager de nouvelles actions. Les chargés de formation passent à la vitesse supérieure en proposant une offre de formation large et variée pour les employés. Selon une étude CEREQ, l’autoformation et les séminaires persistent, mais ils sont de plus en plus nombreux à passer à des formats plus agiles comme l’e-learning. Avec comme principale raison : l’adaptation à un marché porté par l’innovation.

À l’heure où, en France, la formation professionnelle préoccupe le gouvernement et les sociétés, Coursera, l’entreprise numérique pionnière de la formation en ligne, revient sur les étapes clés à suivre pour mener à bien son acquisition de talents et réussir sa transformation digitale.   

Élargir la formation à tous les employés

Pour maintenir sa croissance sur le marché, une entreprise doit compter sur ses talents et leur donner accès à des formations, peu importe leur niveau de poste, pour mieux évoluer. Un point qui prouve que les compétences des salariés sont devenues indispensables au développement des entreprises. Aujourd’hui, la plupart d’entre elles pensent que miser sur les millennials, connus pour leur mobilité, ne permet pas de réaliser des économies en interne. Or, une récente étude montre que ces derniers, qui occupent désormais des postes de tout niveau, sont autant ravis d’acquérir de nouvelles compétences dans leur entreprise que de progresser dans leur carrière.

Les entreprises devraient consacrer plus de temps à créer des opportunités d’évolution en interne, plutôt que de s’inquiéter de la fidélité des jeunes collaborateurs. Par exemple, l’année dernière, l’entreprise L’Oréal a proposé des programmes de formation de qualité et flexibles à l’ensemble de ses employés. Grâce à cette initiative, les collaborateurs ont eu accès à un large choix de cours complets incluant des notions en leadership, en marketing digital, ou encore développement de logiciels et ont ainsi pu choisir les formations qu’ils souhaitaient suivre. Cela leur a permis de mener eux-mêmes leur propre évolution de compétences. 

Faire passer l’employé avant l’entreprise  

Pour qu’un programme de formation soit réussi, il doit viser à la fois les objectifs de l’entreprise et les attentes des employés. À défaut, les programmes de formations proposés risquent d’être trop restreints aux enjeux des entreprises et n’anticiperaient donc pas suffisamment bien les mutations du marché. Les besoins des entreprises évoluent au fil des années. Pour survivre, l’acquisition et la préservation d’une équipe de talents capable de s’adapter au changement sont inévitables.

Mettre en avant les  soft skills  

Plus l’on investit dans des formations qui intègrent des compétences pointues comme l’Intelligence artificielle ou le Machine Learning, plus il sera nécessaire de mettre l’accent sur certaines soft skills ou compétences humaines telles que le leadership, la communication et le management. Aujourd’hui, le numérique a changé la structure des entreprises : l’organisation verticale a laissé place à une structure horizontale du travail, davantage fondée sur des groupes de travail. Ainsi, il est essentiel pour chaque collaborateur de bénéficier d’une formation sur le travail en équipe pour mener à bien les projets.

Des compétences pour se perfectionner et pour… appréhender l’avenir

Pour apprendre vite et efficacement à l’ère numérique, il est indispensable de se tenir informé des innovations qui construisent l’avenir. Il existe une multitude de façons de le faire : les salariés peuvent s’enrichir en lisant des publications dédiées aux nouvelles technologies, en se rendant sur des plateformes sociales qui permettent de partager ses savoirs tels que Quota ou Reddit, ou encore en s’instruisant grâce à des Mooc.

Autour du même sujet

Annonces Google