Le tout-numérique pour l'accompagnement scolaire

L'Éducation est une priorité française. Réputée pour son excellence scolaire et la qualité de sa pédagogie, la France semblerait pourtant perdre de sa superbe.

Les méthodes d’enseignement sont pointées du doigt et la baisse du niveau des élèves inquiète. Parallèlement, le soutien scolaire semblerait ne rester accessible qu’à une minorité, la faute à des tarifications élevées et à une pénurie d’enseignants qualifiés en dehors des villes. Et si le numérique incarnait l’avenir de l’éducation ?

Le numérique démocratise l’accompagnement scolaire...

Il est indéniable aujourd’hui que le collégiens et lycéens de France ont grandi avec internet et qu’ils en maîtrisent les codes. Les 13-19 ans y passeraient même plus de 15h par semaine. Pour toucher ces publics, parler leur langage et répondre au mieux à leur manière de capter l’information, rien ne vaut le digital. 

Si le soutien scolaire est un milieu qui doit se réinventer, c’est avant tout parce qu’il s’accompagne de coûts trop importants pour les familles. Le prix moyen du cours à domicile oscille entre 20€ et 30€ pour une heure d’enseignement. Une somme qui grimpe vite, et empêche bon nombre de familles d’y accéder. Surtout lorsqu’on considère qu’il ne s’agit alors que d’une seule matière...et que les élèves en difficulté ont bien souvent besoin d’accompagnement sur un large éventail de disciplines. 

Les plateformes digitales apportent donc une réponse avant tout économique : pour une moyenne d’une vingtaine d’euros par mois, les élèves peuvent avoir accès à l’ensemble des cours en vidéo, en fiches explicatives ou en fiches synthèse. Le digital est aujourd’hui financièrement abordable pour la majorité des élèves et parents. En cela, il nivelle les inégalités économiques et favorise un accès équitable à la réussite. 

De plus, le numérique permet à l’ensemble du territoire de profiter d’un accompagnement scolaire. Il peut être difficile de trouver un enseignant répondant précisément à ses besoins (matière, niveau, proximité) lorsqu’on ne vit pas en ville. Le numérique n’impose quant à lui comme seule condition d’avoir accès à internet.

...et sera bientôt l’indispensable des salles de classe

Le numérique, véritable complément à l’Education nationale ? C’est une perspective aujourd’hui envisageable, tant les outils se sont développés, en parallèle à l’évolution du métier d’enseignant. L’accompagnement scolaire ne sera plus cantonné aux domiciles des élèves mais sera entièrement intégré aux méthodologies d’enseignement. En collectant des data précises sur les élèves, ces outils permettront d’identifier très en amont les carences de chacun et d’adresser les difficultés en profondeur. 

Au suivi personnalisé s’ajoute une autre dimension : proposer du contenu accessible en tout temps par les élèves permettra aux enseignants de moins concentrer leurs efforts sur la transmission des savoirs et davantage sur l’interactivité, les exercices et la résolution de problèmes propres à chaque classe. Imaginez un enseignant d’une classe de 4ème pouvant lancer des sondages en classe sur des points précis, ou pouvant recueillir les questions d’élèves timides n’osant pas les poser en cours. Un cours de chimie avec du contenu interactif et visuel pour illustrer les équations-bilan, voilà qui rencontrerait un franc succès !

L’égalité de tous les élèves devant l’Education nationale peut sembler utopique. Néanmoins, le digital rabat les cartes en démocratisant largement l’accès à l’accompagnement scolaire et en permettant, bientôt, aux enseignants d’accéder à des data ciblées sur leurs élèves en difficulté afin de pouvoir les aider en amont. L’Education nationale a tout intérêt à se tourner vers les formidables possibilités offertes par le numérique. Demain commence aujourd’hui !

Annonces Google