Nouveau management : Managers, passez au vocal !

« Les voix ont un pouvoir étrange sur les mots, une seule intonation sur une syllabe et tout change » disait Claire France dès 1962. Alors pourquoi écrivons-nous autant ? La culture, l’histoire, ancrent notre management dans la tradition de l’écriture. Mais les choses changent. L’intelligence artificielle arrive au galop, le vocal frappe à la porte du web.

Le dialogue homme-machine se réinvente : après les années 80 du commandement entre l’homme et son clavier, après les années 2 000 du dialogue transactionnel où nos doigts touchaient nos écrans, voici venue l’ère du dialogue conversationnel. Nous allons parler avec nos machines mais plus largement que cela, nous allons opérer un retour global à l’oral. D’ailleurs, les chiffres aussi, parlent : le vocal c’est rapide : nous écrivons 37 mots/minute sur papier ; nous saisissons 70 mots/minute au clavier et nous exprimons 200 mots/minute à l’oral ; le vocal c’est performant (95% des mots sont désormais compris par les robots) ; enfin, le vocal c’est intuitif, pour les jeunes, pour les vieux, pour les intellectuels et les manuels, pour les technophiles et les technophobes. Le vocal c’est une plus grande démocratie digitale. La vocalisation du web c’est donc naturellement un succès annoncé par les analystes. Le commerce va se vocaliser, le monde entier va se vocaliser. Une question se pose alors : pourquoi les usages des salariés en entreprises seraient-ils différents de leurs usages personnels ? Allons-nous pouvoir encore longtemps manager par mail des gens qui feront leurs courses en vocal ? La réponse est simple : non. Comme souvent, les usages externes vont influer sur les usages internes. La révolution vocale va donc avoir 2 applications premières : le Voice Commerce bien sûr, mais aussi le Voice Management.

Managers, vocalisez tout ce que vous pouvez !

Un compte rendu de réunion écrit ?  15 mn en moyenne envoyé 48 heures après. Un compte rendu de réunion orale ?  3 mn en moyenne envoyé 30 mn après. Managers, interrogez-vous : pourquoi écrivez-vous autant ? Parce que vous avez toujours écrit ? Et qu’avez-vous besoin d’écrire réellement ? Ce que vous devez sauvegarder ? Mais dans ce cas, pourquoi ne pas vous enregistrer ?  Il existe des enregistreurs et des applis extras. WhatsApp, par exemple, et sa fonction d’enregistreur permet d’informer une petite équipe en mode simple, rapide et humain. Alors, essayez !

Le podcast : meilleur ami des mobiles !

Vous êtes seul sur la route ? Alors, votre meilleur ami se nomme smartphone. A vous, le vocal promet un compagnon de route proche, chaleureux et émouvant. Aux commerciaux et techniciens itinérants, le podcast business promet information, formation, dialogue et divertissement. Compagnon idéal de la mobilité, le podcast donne du souffle, de la vie à vos outils digitaux. Le podcast c’est l’info que l’on découvre en avant-première, c’est la formation que l’on absorbe en mode digeste, c’est l’émotion partagée d’un titre à succès, c’est la solitude que l’on rompt au détour d’une interview, c’est la valorisation rêvée d’un portait sans image. Pour un salarié mobile ou isolé, le podcast c’est tout çà et bien plus encore.

Émissions de changement : Diriger c’est dialoguer !

En avril 2014 déjà, les chercheurs d’Harvard titraient : "diriger c’est dialoguer !". 

Rapide, crédible, proche, humaine, émouvante, simple, spontanée, mobile... la voix c’est le meilleur ami du manager. Dans le contexte de conduite du changement qui est le nôtre, manager c’est informer pour savoir où l’on va, manager c’est dialoguer, entendre les questions et y apporter des réponses. Enfin, manager c’est émouvoir pour faire le deuil du passé et commencer à rêver de l’avenir. Durant tout ce processus complexe d’adhésion au changement, la voix est votre meilleure amie. La chaleur vocale, mais aussi la musique vont permettre de créer une dynamique de transformation non pas décrétée, mais inspirée car le changement n’est pas un processus rationnel, un salarié ne décide pas de changer, il ressent qu’il a envie de le faire.  Managers, si vous voulez faire changer vos salariés, informez -les, partagez-leur des connaissances mais aussi dialoguez avec eux et pensez à les émouvoir. Permettez-leur de renoncer au passé pour se projeter dans l’avenir. Le chemin est parfois un peu long mais ponctué de dialogues et éclairé d’émotions, il apparaîtra lumineux.

Exigez vos KPIs

Créer un podcast, c’est créer un média qui va durer. Il doit donc réussir dans la durée. Cette réussite, il convient de la fixer et de la mesurer. Pas un podcast ne doit sortir sur le marché sans KPIs signés, c’est la base de l’objectivation de la performance. On se met d’accord sur des objectifs à atteindre puis on mesure en permanence les scores d’audience. L’analyse qui suit permet de comprendre et d’accentuer la dynamique d’un succès par avance, objectivé.

Précaution d’usage : Ne vous y trompez pas. Le vocal, ça paraît simple mais ça ne l’est pas. Alors, si vous voulez lancer de vrais podcasts, pas d’amateurisme, le "home made" n’est pas le meilleur ami du vocal. Sur le fond, il faut du sens, de la matière. Le vocal, média le plus crédible pour les Français (*), ne supporte pas le manque de contenus. Sur la forme, il faut du rythme, de la chaleur, de l’artistique et une vraie écriture oralisée. Alors, si vous avez un changement à conduire, une communauté à dynamiser, un projet à partager, passez au vocal. C’est simple et efficace. Si la musique adoucit les mœurs, le vocal adoucit, quant à lui et à coup sûr, le travail ! Reste désormais à ce que les managers "ouvrent la voix" d’un avenir meilleur. Ceux qui l’auront tenté ne le regretteront probablement jamais. 

   

Autour du même sujet

Annonces Google