Le jobboard immobilier Recrutimmo lève 600 000 euros

Le jobboard immobilier Recrutimmo lève 600 000 euros Cette première levée de fonds doit permettre de multiplier le chiffre d'affaires par dix en trois ans en s'ouvrant à de nouveaux métiers et à la formation.

En 2008, Antoine Mesnard quittait son poste de responsable RH pour se lancer dans l'immobilier. Et le succès a été au rendez-vous puisqu'en 2016, il était à la tête de trois agences en région parisienne. Mais un problème l'a empêché d'aller plus loin : "Je n'arrivais pas à recruter du personnel. J'ai essayé les annonces sur les jobboards généralistes, j'ai posté des offres d'emplois dans les boîtes aux lettres… en vain". Finalement, il a trouvé la solution en lançant en 2016 Recrutimmo, une plateforme de mise en relation entre employeurs et professionnels de l'immobilier.

Antoine Mesnard dirige le jobboard Recrutimmo. © Recrutimmo

Pour accélérer son développement, la start-up annonce une levée de fonds de 600 000 euros. "Les investisseurs sont des business angels habitués à investir dans l'immobilier. Il s'agit d'Emmanuel Cazier et Nathanaël Trouiller, cofondateurs du cabinet Haussmann Executive Search et d'Ardoingt Albanel, président de Cosy Home", dévoile Antoine Mesnard.

La plateforme centralise actuellement 13 500 CV de professionnels de l'immobilier (agents immobiliers, gestionnaires locatifs et property managers). Moyennant un abonnement mensuel compris entre 99 et 500 euros en fonction des volumes de recrutements, les employeurs peuvent puiser à volonté dans ce vivier de spécialistes en utilisant des options de géolocalisation. "Sur l'année 2017, 800 recrutements ont eu lieu sur Recrutimmo", se réjouit Antoine Mesnard, dont la start-up compte 600 clients : "Il peut s'agir de grands comptes tels que Nexity, Foncia, Orpi, Guy Hocquet, Stéphane Plaza immobilier... Mais des petites agences indépendantes font également appel à nos services", reprend l'entrepreneur, dont la start-up compte pour le moment sept salariés.

"L'immobilier, c'est deux millions d'emplois dans l'Hexagone"

Les fonds récoltés lui permettront de se développer dans les métiers de l'immobilier au sens large. Selon Antoine Mesnard, il s'agit d'un marché plus que prometteur : "L'immobilier, c'est deux millions d'emplois dans l'Hexagone. Seuls 3% des postes sont des agents immobiliers. Nous voulons élargir nos offres aux postes de chef de chantier, ingénieur d'études, bailleurs sociaux, clercs de notaires, professionnels de la construction...". Avec ce positionnement, Recrutimmo espère multiplier son chiffre d'affaires par dix en trois ans.

Mais Antoine Mesnard ne compte pas cantonner Recrutimmo au rôle de simple plateforme de mise en relation. "Nous souhaitons également d'ici deux ans être en capacité de former les professionnels de l'immobilier au recrutement et au management car il y a un manque de savoir-faire dans ce domaine". Pour ce faire, il compte concevoir un catalogue de Mooc à destination des professionnels de l'immobilier".

Et aussi

Annonces Google