Info JDN : Bruno Massiet du Biest est le nouveau président de Melty

Info JDN : Bruno Massiet du Biest est le nouveau président de Melty Ancien président de Plyce et figure des télécoms, Bruno Massiet du Biest remplace Jérémie Clévy. Ce dernier devient DGA en charge du développement commercial, marketing et produit.

Melty change de tête. Le spécialiste de l'information à destination des millennials a un nouveau président : Bruno Massiet du Biest. Ancien président de Plyce, une start-up spécialisée dans le shopping géolocalisé sur mobile et le mobile to store, Bruno Massiet du Biest a repris début février les responsabilités jusque-là endossées par Jérémie Clévy.

Arrivé chez Melty début 2016 pour préparer le départ du fondateur Alexandre Malsch (qui a quitté le groupe un an plus tard), Jérémie Clévy va désormais se concentrer sur le développement commercial, marketing et produit de Melty, dont il reste directeur général adjoint. La nomination de Bruno Massiet du Biest, qui s'est faite selon un des actionnaires souhaitant rester anonyme "en bonne entente avec Jérémie Clévy", intervient alors que ce dernier n'a pas réussi à rendre Melty rentable en 2017, comme il s'en était donné l'objectif. Si elles ont diminué par rapport à l'année précédente, les pertes se sont élevées à plus de 2 millions d'euros en 2017. Alors même que le groupe a considérablement baissé ses effectifs en l'espace de deux ans, passant de 110 collaborateurs à une cinquantaine.  

Les pertes de Melty  se sont élevées à plus de 2 millions d'euros en 2017

Charge donc à Bruno Massiet du Biest, qui n'a pas répondu à nos sollicitations, de poursuivre l'effort de rationalisation initié par Jérémie Clévy. Cet historique des télécoms (il a fondé et présidé 118 218 de 2004 à 2010 après être passé par Vivendi et SFR) n'est pas vraiment un familier du monde des médias. Mais les actionnaires ont plébiscité ses compétences en management et RH. "Les équipes savent ce qu'elles ont à faire", explique notre actionnaire. La capacité de Bruno Massiet du Biest à mener de front plusieurs chantiers sera très vite mise à l'épreuve. Le groupe ambitionne d'améliorer ses revenus programmatiques (plusieurs recrutements sont en cours) et de muscler sa présence commerciale auprès des régies, après une période de flottement consécutive au départ de sa directrice commerciale. 

Autre sujet : Snap, où Melty a ouvert une deuxième chaîne Discover, "La crème du gaming", en septembre 2017. Si les audiences sont au rendez-vous avec près de 12 millions de visiteurs uniques par mois selon le groupe, la monétisation du canal est encore perfectible. L'éditeur est toutefois un des rares à avoir réussi à rentabiliser son investissement sur la plateforme à ce jour. 

Et toujours :

Melty / Décideurs

Annonces Google