Facebook, Google et Microsoft : quel est l'univers applicatif le plus puissant ?

Facebook, Google et Microsoft : quel est l'univers applicatif le plus puissant ? Médiamétrie//Netratings a communiqué, en exclusivité pour le JDN, l'audience mensuelle en France des applications mobiles développées par les trois géants.

Ils règnent sur le monde de l'Internet français depuis de nombreuses années déjà. Et le basculement des usages depuis le Web fixe vers le mobile n'a pas remis en question leur domination, bien au contraire. C'est peu dire que le duo d'Américains, Google et Facebook, a réussi à prendre le virage du mobile. La domination du premier est incontestable, selon les données communiquées en exclusivité pour le JDN par Médiamétrie//Netratings. 5 applications "made in Google" comptaient plus de 22 millions de visiteurs uniques (VU) en mars 2019.

Ce succès, le groupe le doit d'abord à l'omniprésence de son OS mobile, Android, qui représente près de 75% des smartphones vendus dans le monde. Un atout de taille pour mettre en avant ses services maisons : la plateforme vidéo Youtube, l'application de messagerie Gmail, le service de cartographie Google Maps, le moteur de recherche Google et bien sûr le store d'applications, Google Play. La plupart de ces applications sont en effet préinstallées au sein des smartphones Android. En France, c'est Youtube, dont l'application a été lancée par 32 millions de visiteurs uniques sur leur mobile en mars 2019, qui est le plus populaire. Le service touche près de 51% des Français de 2 ans et plus chaque mois sur mobile.

Avec quatre applications qui cumulent plus de 20 millions de VU par mois, Facebook fait un tout petit peu moins bien que Google. Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg récolte aujourd'hui les fruits d'une stratégie de croissance externe aussi coûteuse que réussie. Il n'a ainsi pas hésité à débourser un milliard de dollars pour Instagram puis 19 milliards de dollars pour WhatsApp. En contraignant ses membres à installer Messenger pour continuer à s'échanger des messages privés sur mobile, il a aussi réussi à faire de ce dernier un géant du secteur de la messagerie instantanée. Messenger a attiré près de 25 millions de VU en mars dernier, toujours selon Médiamétrie//Netratings.

Microsoft, qui complète le podium des groupes les plus puissants de l'Internet français côté audience tous canaux confondus, est loin de faire aussi bien que Facebook et Google sur mobile. Pas un de ses services ne dépasse les 5 millions de VU par mois, Outlook et LinkedIn étant ceux qui s'en rapprochent le plus. L'application de messagerie cumule près de 4,96 millions de VU quand le réseau social professionnel en attire près de 4,8 millions. Son service Microsoft OneNote plafonne, lui, à 794 000 VU.

Et toujours :

Facebook, Google et Microsoft : quel est l'univers applicatif le plus puissant ?
Facebook, Google et Microsoft : quel est l'univers applicatif le plus puissant ?

Ils règnent sur le monde de l'Internet français depuis de nombreuses années déjà. Et le basculement des usages depuis le Web fixe vers le mobile n'a pas remis en question leur domination, bien au contraire. C'est peu dire que le duo...