Hommage à Henri Bessières

Hommage à Henri Bessières Henri Bessières, collaborateur régulier du JDN, nous a quittés lundi 24 août, entouré de ses proches.

Collaborateur régulier du JDN, Henri Bessières avait précédemment exercé à CBNews, Télécoms Magazine et 01Réseaux. Contributeur à La Lettre A, il réalisait aussi des missions de conseil pour Mazars, Square, Quintess ou Gemalto. Au sein du JDN, Henri avait notamment permis la création du prix du CDO de l'année, pour lequel il réalisait une partie des interviews qui permettaient au jury de délibérer.

Comment mieux décrire Henri que dire qu'il était la liberté incarnée. La liberté de penser d'abord. Contrairement à de nombreux journalistes, ce n'était pas un idéologue mais un pragmatique. Il savait surtout qu'il ne savait pas et que son métier consistait à trouver. Se faisant expliquer les choses jusqu'à ce qu'il démêle le vrai du faux, il avait l'art, tel l'inspecteur Colombo, de revenir sur un sujet jusqu'à en avoir percé les mystères. Mais Henri c'était aussi la liberté d'ouvrir sa gueule, et fort si possible. Adepte du bon sens et de la simplicité, il pestait contre les inepties de notre monde, des "inspecteurs des finances incompétents" aux "petits marquis de la rue de Solferino déconnectés des réalités". Mais son courroux s'abattait d'abord sur les puissants, pas sur les faibles, autre singularité dans un monde de journalistes toujours prompts à écraser les petits tout en courbant l'échine devant les grands. Sa signature – H1B – était d'ailleurs une allusion à J2M, Jean-Marie Messier, ex-patron (lointain) d'Henri, qu'il critiquait ouvertement lors de ses conférences de presse, lui prédisant le fiasco qu'il a finalement connu. Liberté de choisir enfin. Henri était un Genevois protestant, qui mettait avant toutes choses le droit de chacun à choisir son destin, sans subir les préjugés des autres.

Bien sûr, Henri va manquer. A ses proches, au JDN et au monde qu'il contribuait à rendre moins laid. Il laisse notamment derrière lui ses deux enfants, dont il était extrêmement fier. Ses obsèques auront lieu samedi 29 août à 9h30 au Culte protestant de Neuilly-sur-Seine.