"Surpondérer les actions asiatiques et des pays émergents"

David Ganozzi, gérant de Fidelity. © Fidelity

David Ganozzi, gérant de Fidelity :

"Les bons chiffres des Etats-Unis et l'amélioration timide de la conjoncture européenne nous amènent à penser que le marché américain sera un peu moins sollicité pour son rôle défensif. Nous recommandons donc de s'alléger un peu en obligations et de surpondérer les actions, et notamment celles d'Asie et des pays émergents au détriment des américaines. La conjoncture encore poussive en Europe et les politiques restrictives qui y sont menées nous incitent à sous-pondérer les actions de cette région.

Quant aux obligations, le risque d'une correction brutale est limité du fait d'absences de pressions inflationnistes".

Suggestions de contenus