Jeter ses justificatifs

En matière d'imposition sur le revenu, le droit de reprise de l'administration fiscale s'exerce pendant 3 ans. © mguntow_123RF
Certes, l'administration fiscale ne demande plus aux contribuables d'adjoindre à leur feuille d'impôts les pièces justificatives permettant d'attester de l'exactitude de leurs déclarations (déduction des frais professionnels pour leur montant réel, d'une pension alimentaire versée à un enfant majeur…). Le fisc enjoint tout de même les usagers à conserver leurs justificatifs au cas où il leur demanderait de les fournir. Le droit de reprise de l'administration fiscale s'exerce en effet sur une durée de trois ans à compter de l'année qui suit celle de l'imposition. Par exemple, pour les montants indiqués dans la déclaration 2018 sur les revenus de 2017, les justificatifs sont à conserver jusqu'à la fin 2021.
Suggestions de contenus