L'assurance-vie, entre 1,8 et 3,9% de rendement en 2016

Ce placement reste fortement plébiscité. © Elosa / 123rf.com
Longtemps appréciée des épargnants longue durée pour son taux rémunérateur, l'assurance-vie peut se souscrire de deux façons : en fonds en euros ou en unités de compte. Dans les deux cas, ce placement commence toutefois à perdre de son éclat. En effet, la rémunération des fonds en euros s'élève en moyenne à 1,8% en 2016 et celle des unités de compte à 3,9%, contre une moyenne de 5,1% sur la période 2013-2016. Une baisse qui s'explique en partie par la faible performance des OAT à dix ans, qui composent l'essentiel d'un portefeuille d'assurance-vie.
En revanche, l'assurance-vie en fonds euros reste l'un des placements plus sûrs en France et continue d'offrir un taux de rendement largement supérieur à celui des livrets bancaires tels que le Livret A et le LDD.