Le PEL, de 1 à 2,5% par an

Pour faire d'une pierre, deux coups. © Jakub Krechowicz / 123rf.com
Pour faire fructifier son épargne en sûreté, le plan épargne logement (PEL) reste l'une des alternatives les plus attractives, permettant par ailleurs de préparer l'acquisition d'un bien immobilier. Attention toutefois : l'épargnant ne doit pas toucher à son PEL durant une durée de quatre ans s'il veut profiter de tous les avantages qu'il offre, à savoir son taux de rémunération et ses droits à prêts et à prime pleins.
Les comptes ouverts à partir du 1er août 2016 rapportent 1%, contre 1,5% entre février et juillet 2016, 2% sur l'année 2015 et 2,5% pour les PEL ouverts entre 2003 et janvier 2015 (brut de prélèvements sociaux). La prime d'Etat accordée est plafonnée à 1 525 euros.
Suggestions de contenus