Ver et virus

Le ver Mydoom, apparu pour la première fois en 2004. © Alex Dragulescu - Message Labs

Ce programme malveillant peut être de différentes sortes. Il peut être attaché à un logiciel hôte ou, au contraire, pouvoir se reproduire indépendamment et, ainsi, se propager. Dans le second cas, il s'agit d'un ver.

Toutefois, les concepteurs de programmes malveillants ont étendu les aptitudes de leurs vers pour leur donner aussi la possibilité d'exfiltrer des données. Les possesseurs de machines Windows n'auront pas oublié le ver Sasser apparu en 2004 et responsable de reboots intempestifs.

Suggestions de contenus