La relation avec les éditeurs en progrès

Francis Aaron, DSI de Bolloré, a détaillé les travaux réalisés dans le cadre des accords de partenariat signés par le Cigref avec les principaux éditeurs. © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

Au chapitre des fournisseurs, avec lesquels le club instaure une relation suivie, le Cigref salue la réelle implication de Microsoft. Au programme des dossiers sur la table : l'interopérabilité et les freins au déploiement de Vista. "Microsoft a fait preuve d'ouverture sur tous les sujets, mais il reste du travail", précise Francis Aaron, vice-président du Cigref et DSI de Bolloré. Autre partenaire, IBM est jugé "un peu trop scolaire et marketing". Et du côté de SAP et d'Oracle, l'association note encore "certains problèmes de licensing".

Globalement, le Cigref constate "une qualité des nouvelles versions qui ne s'améliore pas", "une explosion globale des coûts de maintenance", ainsi qu'une "guerre des compétences entre DSI et fournisseurs". Autant de questions qui restent à régler.

Francis Aaron a annoncé que Google rejoignait ces partenaires privilégiés, autour des questions de SaaS et de green IT.

Suggestions de contenus