Faire toujours mieux et plus rapide avec moins

Didier Lambert, DSI d'Essilor, a fait le bilan de ses trois ans passés à la tête du Cigref © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

Lors de la cérémonie de clôture de l'assemblée générale, Didier Lambert, DSI d'Essilor et président sortant du Cigref, a souligné la préoccupation des DSI face à la crise.

"Nous avons modifié l'ordre du jour pour débattre de la manière dont les DSI peuvent répondre aux événements", a-t-il indiqué. La conclusion du débat : l'enjeu des DSI de faire "toujours mieux et plus rapide avec moins" atteindra un niveau d'exigence jamais égalé. "Les fournisseurs devront nous épauler. Nous ne pourrons pas réussir sans eux", a martelé Didier Lambert.

Pourtant, la crise ne devrait pas marquer la fin des projets de transformation. "Nous pensons qu'ils seront accélérés, ce qui est une vraie opportunité", note Didier Lambert. "Les DSI seront aussi amenés à jouer un rôle de conseil auprès des directions générales dans la recherche de solutions à la crise."

Suggestions de contenus