Le don qui profite au crime

Les dons sont en effet nombreux à cette période et les arnaques devraient se multiplier. © Capture McAfee

Bien mal acquis ne profite jamais... sauf aux cybercriminels qui n'hésitent pas pendant les fêtes à usurper l'identité d'œuvres caritatives pour récolter de l'argent. Les dons sont en effet nombreux à cette période et les arnaques devraient se multiplier.

Ces escroqueries se réalisent souvent par le biais d'email de phishing. Celui-ci imite la charte graphique d'une organisation caritative reconnue et dirige l'internaute, par un lien, vers un site maquillé. Des kits de phishing permettent désormais de copier très facilement un site authentique pour optimiser l'efficacité du phishing. Mieux vaut donc se rendre soi-même directement sur le site ou envoyer ses dons par la poste.

Suggestions de contenus