Quels sont les langages et compétences les plus prisés des devs ?

Quels sont les langages et compétences les plus prisés des devs ? La start-up montpelliéraine CodinGame sort l'opus 2019 de son baromètre de l'emploi sur le segment du développement logiciel. Elle a interrogé pour l'occasion plus de 9 000 programmeurs.

Quels sont les langages les plus utilisés par les développeurs au travail ces derniers mois ? Quels sont ceux qu'ils apprécient et redoutent le plus ? Quid des technologies sur lesquelles ils souhaitent monter en compétences en 2019 ? CodinGame met ces questions sur la table dans l'édition 2019 de son baromètre sur l'emploi des développeurs (Coding developer survey report 2019). L'étude repose sur un questionnaire réalisé auprès de plus de 9 000 développeurs à travers le monde.

A l'instar de l'édition 2018 du baromètre, JavaScript se hisse encore en tête des langages les plus sollicités et usités. Il totalise près de 52% de réponses positives. Une tendance qui tend à démontrer clairement que les projets web ont toujours le vent en poupe. 

"En quatrième position du palmarès CodinGame des langages les plus utilisés l'année dernière, Python progresse d'une place, avec désormais 26,5% des suffrages exprimés", souligne Aude Barral, cofondatrice et directrice marketing de CodinGame. Présent depuis longtemps dans l'éducation et la recherche, mais également dans les télécoms et les infrastructures IT, Python (qui était aussi le deuxième langage le plus utilisé sur GitHub début 2018) s'offre une seconde jeunesse avec le retour en grâce de l'intelligence artificielle. Il s'agit en effet d'un des environnements de programmation les plus prisés en matière de machine learning.

De Python à l'IA

Force est de constater d'ailleurs que le machine learning et l'intelligence artificielle représentent les compétences que les sondés souhaitent le plus souvent acquérir en 2019. C'était déjà le cas en 2018. Respectivement en deuxième et troisième place des domaines de formation prioritaires, le développement de jeux et le développement d'applications mobiles montent en puissance. Dans cette catégorie, le premier progresse de deux échelons comparé à l'année précédente et le second de quatre. Sur la deuxième marche du podium en 2018,  le big data chute en sixième position (voir graphique ci-dessous).

Très apprécié pour sa simplicité de prise en main et ses performances, Python se classe sans surprise en tête des environnements de programmation les plus appréciés des répondants. Pour 33,6% des sondés, il figure parmi les langages favoris. Juste derrière pointent au coude à coude Java et JavaScript (avec tous deux 27,4% d'avis positifs). Ensuite viennent l'alternative à Java, C#, puis C.

En termes de qualité de travail, les sondés apprécient les projets de développement aux feuilles de route claires (pour 44,8% d'entre eux), les process internes qui s'améliorent (33,5%) et le télétravail (27,1%). Quant aux OS préférés des programmeurs consultés, il s'agit d'abord de Windows (49,4%), devant Linux (34,7%) et Mac OS (13,6%).

PHP, le plus redouté

Enfin, du côté des langages les plus redoutés, PHP tient toujours le haut du panier, devant JavaScript, Java et VB.NET. 

Méthodologie :  Létude 2019 de CodinGame a été réalisée sur la base d'un sondage diffusé en novembre et décembre 2018 auprès de plus de 9 000 développeurs dans 120 pays. La part la plus importante de cette population est basée en France (21,2%), devant les Etats-Unis (11%), la Russie (6,3%), l'Allemagne (5,6%) et l'Inde (5,4%).

A lire aussi

Autour du même sujet

Annonces Google