Le PDG de Ford bien parti pour remplacer Steve Ballmer

Alan Mulally, ancien dirigeant de Boeing, et actuel PDG de Ford, se laisserait finalement tenter par le poste de PDG de Microsoft. Des discussions sérieuses ont déjà commencé.

Alan Mulally, PDG de Ford, est désormais le candidat le mieux placé pour succéder à Steve Ballmer à la tête de Microsoft. C'est All Things Digital (groupe Wall Street Journal) qui l'affirme en se basant sur des sources fiables. Son nom avait déjà été rapidement cité parmi les candidats potentiels, notamment parce que c'est un proche de Steve Ballmer, et qu'il l'avait même conseillé pour la dernière réorganisation de l'éditeur de Windows.

Mais Alan Mulally avait alors catégoriquement nié être intéressé par le poste. C'est visiblement différent aujourd'hui. "Il ne voulait pas ce rôle au début, mais il commence à être séduit par l'idée", explique All Things Digital, qui qualifie les discussions avec Alan Mulally de "sérieuses" aujourd'hui. L'article, visiblement bien informé, révèle aussi que Paul Maritz, ex-PDG de VMware, et ancien haut cadre de Microsoft, a également été contacté.

Parmi les raisons qui motiveraient le PDG de Ford figurait notamment sa volonté, ancienne, de retourner dans l'Etat de Washington, près de Redmond donc. Alan Mulally a en effet très longtemps travaillé dans cette région, chez Boeing, dont il a dirigé l'importante filiale Boeing Commercial Airplanes. Par ailleurs, le board de Ford vient tout juste d'accorder à Alan Mulally la possibilité d'écourter son mandat.

Annonces Google