Mise à jour de l’Addon GA pour Spreadsheet : ergonomie améliorée, l’analyse des cohortes indisponible

Au final, les fonctionnalités de l'API v4 ne semblent pas vraiment utilisées, et Google a surtout axé la mise à jour sur l'ergonomie, qui en ressort simplifiée.

Google Analytics a mis à jour son add-on pour Google Spreadsheet le 24 janvier. L’add-on est maintenant compatible avec l’API v4. Ceci amène quelques améliorations, mais les fonctionnalités annoncées ne sont finalement pas toutes au rendez-vous.

Aspect cosmétique : des lignes inutiles ont maintenant disparu. L’ordre des lignes a un peu bougé, et la configuration par défaut est simplifiée
  • Suppression du ‘ga:’ devant l’identifiant de la vue (qui était inutile).
  • Suppression de la ligne “Last N Days” par défaut, qui était confusante et source de questionnement de la part de nombreux utilisateurs (“est-ce que le jour en cours est pris en compte ou pas ?”). Il est donc nécessaire maintenant de renseigner une date de début et une date de fin.
  • La ligne “Type” est devenue “Report Type”, et considère la valeur “core” lorsqu’elle est vide (pour les analyses ‘classiques’, à opposer à l’analyse de tunnels en multi-sources “MCF” - pour “Multi-Channel Funnel”). Il n’est donc plus nécessaire de remplir cette ligne.
  • La fonction “sort” est devenue “order”, plus facile à comprendre intuitivement, et il est surtout possible de l’utiliser sur plusieurs variables à la fois.
  • De nouvelles fonctionnalités optionnelles sont apparues : possibilité de supprimer les lignes vides et/ou d’utiliser des quotas (pour la version ‘Premium 100’) afin d’augmenter la précision d’échantillonnage.
  • “Limit” est devenue “Max Results”.

  • Interface avant la mise à jour (API v3) :

    Interface après la mise à jour (API v4) :

    Aspect pratique : quelques améliorations notables

    Il est possible de désactiver un extract

    La fonction “Skip Report” permet de désactiver un extract sans le supprimer, ce qui peut s’avérer très pratique lorsque l’utilisateur est en phase de construction de son tableau de bord, pour tester un nouvel extract sans perdre de temps à relancer toutes les extractions de données en même temps.

    L’add-on reconnait le JSON directement dans les cases de la feuille

    Il est possible d’utiliser le JSON depuis la compatibilité API v4, ce qui permet de :
    • Créer des segments plus précis et complets,
    • Filtrer sur plusieurs variables facilement,
    • Organiser les valeurs selon l’ordre de plusieurs variables,
    • Ajouter des métriques ou des dimensions recalculées directement.
    Exemple de dimensions appelées en JSON :[{  "expression": "ga:sessions/ga:users",  "alias": "Sessions per User",  "formattingType": "FLOAT"}, {  "expression": "ga:totalEvents/ga:pageviews",  "alias": "Events per Pageview",  "formattingType": "FLOAT"}]Ici : l’Add On va créer 2 colonnes, une avec le nombre de sessions moyennes par utilisateur, et une avec le nombre total d’événements par page vue, sans avoir besoin de réaliser 4 extractions et de refaire le calcul dans Spreadsheet.

    Aspect négatif : l’analyse des cohortes n’est toujours pas disponible

    Alors que la fonctionnalité était annoncée par Google lors de la mise à jour, Google est revenu sur son annonce fin janvier concernant l’analyse des cohortes. En effet, l’analyse des cohortes est disponible via l’API v4, mais Google Analytics n’a finalement pas mis à disposition la fonction de choix de la cohorte pour le moment. Cette information a été confirmée par Philip Walton, développeur chez Google Analytics, le 30 janvier après une revue interne. 

    L’analyse des cohorte peut toujours se faire en créant une macro directement dans Excel ou dans Spreadsheet, mais ceci nécessite de manipuler le code permettant d’appeler l’API v4 directement, sans passer par l’add on clé en main pour le moment.

    A noter : la fonction “Pivot Table” ne semble pas disponible non plus, mais ceci est un moindre mal dans un outil permettant de réaliser cette fonction en natif et donc de compenser ce manque.

    Conclusion : 

    De nettes améliorations, mais il reste une marge de progression. L’ergonomie est grandement améliorée, et de la souplesse d’utilisation a été ajoutée grâce au JSON, mais il manque une fonctionnalité clé, attendue depuis longtemps.

    Google / Google Analytics

    Annonces Google