Conteneurs : la meilleure solution pour les environnements de test ?

Les conteneurs sont considérés par les développeurs comme l’une des technologies les plus innovantes car ils permettent de rationaliser le processus de développement et de le rendre aussi agile que possible.

L’utilisation d’un hébergement basé sur les containers présente de nombreux avantages dans des environnements de test : les conteneurs fonctionnent indépendamment du système d’exploitation et de machines virtuelles supplémentaires, ce qui permet de copier sans problème l’application qui s’y trouve et de la faire passer de l’environnement de développement à l'environnement de test. Ainsi, le développeur peut continuer à travailler sur ses projets sans être affecté par la phase de test. Par conséquent, ce processus « plan – build – run » (planifier, construire, exploiter) est plus flexible et plus souple et permet d’exécuter les opérations de test et de production en parallèle, rendant donc possible la livraison continue (« Continuous Delivery »).

Le nouveau statu quo : les technologies de conteneurs persuadent sur toute la ligne

Les technologies de conteneurs se sont rapidement répandues partout en Europe parce que de plus en plus de grands groupes souhaitent maintenant les utiliser pour optimiser leur infrastructure informatique. Il y a quelques années encore, les conteneurs n'intéressaient que la communauté des développeurs. Aujourd’hui, cette technologie a fait son entrée dans le monde des entreprises. Celles-ci ont reconnu que les processus informatiques, et surtout les projets de développement, peuvent être conçus de manière plus efficace et être mis en œuvre plus rapidement grâce aux conteneurs.

Dans ce contexte, Kubernetes s’est imposé comme standard de l'industrie et comme leader technologique sur le marché de l'automatisation de la disponibilité, de la scalabilité et de la gestion d’applications conteneurisées. Avec Kubernetes, la communauté open source a développé un outil efficace pour mettre en place et gérer une grande variété de conteneurs. Par ailleurs, de nombreux produits et services liés aux technologies de conteneurs font également leur apparition. Petit à petit, un écosystème conteneurisé prend forme et connectera à moyen terme les applications open source et les applications commerciales. Il sera alors de plus en plus facile pour les entreprises d’exploiter des conteneurs et de trouver les outils qui correspondent à leurs besoins spécifiques.

Par ailleurs, les utilisateurs sont plus ouverts à l’idée de tester des scénarios d’applications innovants. Par conséquent de plus en plus d’entreprises mettent en œuvre cette technologie de conteneurs et c’est une étape importante parce que seules les entreprises qui utilisent les conteneurs tout au long du processus d’application peuvent pleinement tirer parti du potentiel de cette technologie et de bénéficier d’une infrastructure informatique hautement évolutive et ultra-flexible.

Test de logiciel : « plan-build-run » versus livraison continue

Les entreprises sont de plus en plus agiles et cela concerne tous les services et notamment le secteur informatique. Les responsables informatiques sont constamment à la recherche de nouvelles technologies pour rendre leurs projets toujours plus flexibles et testables. C’est là que l’utilisation de la technologie de conteneurs prend tout son sens.

Souvent, le modèle classique « plan-build-run » (planifier, construire, exploiter) n’est plus valable pour des projets informatiques qui nécessitent un développement rapide et flexible. La succession rigoureuse des étapes de planification, de construction et d’exploitation ne laisse aucune place pour des itérations ni pour le contrôle régulier du projet. Par conséquent, la plupart du temps, les erreurs ne sont identifiées et résolues que pendant la phase de test, peu avant la phase de production finale. Dans le pire des cas, le processus de développement doit être repris depuis le début. L’agilité et la flexibilité pour permettre une mise en œuvre rapide sont donc quasiment impossibles en suivant ce modèle « plan-build-run ».

La livraison continue, quant à elle, mise sur un contrôle systématique de chaque partie du projet. Les itérations et les optimisations peuvent être exécutées à tout moment pendant le processus de développement. L’intérêt de ce modèle est de permettre que le code ou le projet soit livrable et puisse être utilisé à tout moment. À la différence du concept « plan-build-run », les moments d'intégration, de test ou de finalisation du projet dans le système de livraison continue ne sont pas déterminés en amont. Les sprints itératifs ont lieu exactement quand ils sont nécessaires pour le projet, évitant ainsi les imprévus qui pourraient retarder ou empêcher la mise en ligne d'un projet.

Par rapport aux processus classiques « plan-build-run », les avantages d’un système de livraison continue dynamique sont évidents et indiquent clairement pourquoi la livraison continue est la méthode la plus avancée et prometteuse aujourd’hui. Les avantages sont nombreux notamment parce que le processus n’est pas segmenté en phases, mais constitue un cycle fluide. Par ailleurs, le système présente moins de risques : les nouvelles versions peuvent être développées et déployées en continu et sans préparation coûteuse. Il est tout aussi simple de faire des roll-backs ce qui permet une mise sur le marché plus rapide. Cela concerne notamment les phases de test et d’amélioration qui demandent en règle générale beaucoup de temps.

Avec la méthode de livraison continue, ces phases ont lieu en permanence pendant le processus de développement en lui-même et permettent un contrôle de qualité et un processus de vérification permanents. Cela permet de réagir rapidement et de manière flexible, sans craindre des prises de tête en fin de projet comme avec le modèle « classique » « plan-build-run ». En outre, les erreurs sont ainsi détectées plus tôt. Ainsi, le contrôle systématique des différentes parties de projet garantit une qualité plus élevée en fin de projet. Vous n'êtes plus pressé par le temps pendant les dernières phases de développement final parce que la mise en production deviendra une formalité.

Utilisation de conteneurs pendant la phase de test : souplesse et sécurité

Les environnements de test traditionnels présentent un inconvénient : ils requièrent beaucoup de ressources. Les machines virtuelles utilisées dans ce contexte ont besoin des systèmes d’exploitation adéquats, de puissance de calcul et d’espace mémoire tant pour la machine virtuelle en elle-même que pour la quantité de données enregistrées. S’ajoutent à cela les nombreux risques de sécurité liés aux ressources utilisées, qui doivent toutes être patchées séparément. Les conteneurs, quant à eux, se partagent toutes ces ressources grâce à ce que l’on appelle un hôte-conteneur, ou container host. Tous les systèmes d’exploitation, l’espace mémoire et les autres ressources requises y sont mis à disposition. Tous les conteneurs du cluster accèdent à cet hôte et à ses ressources. Ils sont prêts à l’emploi plus rapidement puisqu’il n’est pas nécessaire de démarrer chaque conteneur séparément. N’oublions pas que les conteneurs isolent les processus, qui sont donc moins sujets aux risques de sécurité.

Si l’on transfère un projet test dans le conteneur, le projet sera rapidement développé, car le conteneur est non seulement disponible plus rapidement, mais il est aussi indépendant de l’environnement proprement dit, étant donné qu’il interagit avec le container host concernant les ressources.

La sécurité devient moins préoccupante que dans des environnements de développement conventionnels. Étant donné que toutes les ressources requises sont utilisées de manière centrale par le biais du cluster host, la maintenance et la mise à jour des paramètres de sécurité sont nettement simplifiées. Ainsi, des failles de sécurité peuvent être corrigées plus rapidement et efficacement ou même ne pas survenir du tout.

Un autre avantage est que l’environnement au sein de différents conteneurs d’un cluster est identique et peut être adapté à l’environnement de production pendant la phase de test. Ainsi, le transfert est fluide et sans problème.

Les technologies de conteneurs ne constituent pas un avantage uniquement pour le test de logiciels mais plus largement pour tous les projets de développement, étant donné qu’elles permettent des économies de ressources tout en étant stables, flexibles et agiles. De plus, elles sont plus rentables que les environnements de développement classiques.

Afin d’utiliser les conteneurs efficacement, de nombreuses entreprises devront adapter leurs processus. La définition d’une stratégie informatique est la condition préalable pour une mise en œuvre des conteneurs réussie. Cependant, pour que l'ensemble du processus de développement soit agile, la structure d'entreprise doit également être cohérente en plus d’une architecture informatique appropriée. Si les deux conditions sont réunies, rien ne s'oppose au succès !

Annonces Google