Votre guide complet pour réussir la rédaction SEO

La rédaction SEO est une spécialité qui se situe au cœur des stratégies de webmarketing. Voici un guide détaillé pour la réussir.

La rédaction SEO est à la fois un élément indispensable et un défi à relever pour réussir toute stratégie de référencement naturel. En tant que rédacteur SEO, vous devez fournir un contenu de qualité pour votre audience et répondre aux exigences évolutives des moteurs de recherche.
Comme annoncé dans l'article précédent (Et si on pouvait optimiser le choix du backlink ?), je vais vous proposer, tout au long de ce guide de rédaction web SEO, les techniques de référencement mises en place pour produire un article optimisé pour vos lecteurs et les algorithmes des moteurs de recherche. En commençant par la recherche des mots clés, je vais vous guider pas à pas jusqu’à ce que vous arriviez à publier votre article.

Effectuez la recherche des mots clés avant de commencer la rédaction SEO
Avant de commencer la rédaction de votre article, vous devez, bien évidemment, décider de quoi vous allez parler. Cette décision est liée fondamentalement à votre stratégie SEO. En effet, vous allez dans cette étape choisir les mots clés et les expressions sur lesquels vous voulez vous positionner. Il s’agit ici de rechercher les mots clés pertinents en fonction de vos objectifs de référencement naturel. En d’autres termes, choisissez les mots clés relatifs à la thématique de votre business en ligne ou à votre domaine d’activité et qui sont susceptibles de vous apporter du trafic vers votre article. Pour ce faire, je vous conseille de vous poser les questions suivantes :
  • Qui suis-je ?
  • De quoi traite mon blog ?
  • Quelles sont les qualités qui me permettent de me démarquer de la concurrence ?
En répondant à ces questions, vous allez formuler votre ordre de mission qui permettra de vous guider tout au long de l’élaboration de votre stratégie éditoriale.
Ensuite, faites une liste de mots clés et de termes de recherche qui sont en adéquation avec votre mission et votre audience cible. Vous devez ainsi vous mettre à la place de l’internaute qui cherche à s’informer en tapant des combinaisons de termes de recherche.
De nombreux outils vous permettent de générer les mots clés et d’en choisir les plus pertinents, n’hésitez pas à consulter notre article détaillé sur le rôle des mots clés dans le référencement SEO.
Une fois que vous avez défini le sujet et votre mot clé principal, vous pouvez passer à l’étape suivante : la rédaction.
Préparez votre texte avant de commencer
Avant de toucher au clavier, veillez à effectuer une bonne préparation de votre texte. Cette étape déterminante de la qualité de votre rédaction consiste à respecter quelques règles.
En gardant le sujet choisi toujours en tête, essayez de répondre à ces questions :
  • Pourquoi avez-vous décidé de rédiger cet article ? Quels sont vos objectifs ?
  • Quel est votre message ? Les questions auxquelles vous allez répondre ?
  • Pour quelle audience ?
  • Quelles sont les informations dont vous avez besoin ?
  • Dans quel ordre allez-vous présenter l’information ? Quelle est la structure du texte ?
Les réponses à ces questions vont vous aider à élaborer la structure de votre article et ses objectifs. Accordez une attention particulière à la structure de l’article. En d’autres termes, le texte doit être accessible à l’audience cible en adoptant une structure claire, ainsi qu’un ton adéquat.
Générer des suggestions de mots clés secondaires
Appelée optimisation sémantique, cette étape consiste à utiliser un champ lexical en adéquation avec le mot clé principal. Il s’agit ici d’employer des synonymes et des expressions proches de votre mot clé. Ils sont appelés mots clés secondaires.
Je vous recommande ici d’utiliser l’outil 1.fr dans sa version payante. Il vous suggère des mots clés secondaires liés à votre mot clé principal. Choisissez les suggestions qui correspondent à votre ordre de mission et essayez de les utiliser dans votre texte.
Rédigez sans vous arrêter !
Après une bonne préparation, vous devez commencer à écrire. Rédigez votre texte en respectant tout ce que vous avez déjà préparé. Essayez de ne pas vous arrêter pour relire et corriger. Vous allez consacrer toute une étape pour le faire.
Respectez la structure que vous avez définie et avancez dans votre article. Si vous sentez que vous perdez de l'attention, prenez une petite pause (une minute sera suffisante) et revenez vers votre article.
Veillez cependant à assurer une bonne lisibilité pour votre texte. Pour ce faire, privilégiez les phrases courtes (moins de 20 mots), utilisez les mots de transition et de bonnes tournures, aérez les paragraphes et subdivisez votre texte en sous-parties par des sous-titres. Nous y reviendrons en détail dans la partie suivante.
Une fois que vous avez terminé la création de contenu, vous allez vous attaquer à son optimisation SEO.
Éditez votre texte pour optimiser le référencement
Une fois que vous avez terminé le brouillon, vous pouvez passer à l’étape finale : l’optimisation du texte. Ceci prend généralement plus de temps que la rédaction en elle-même.
Durant cette phase, vous devez "nettoyer" votre texte. Pour cela, commencez par lire et relire le brouillon en éliminant les incohérences, les mauvaises tournures, les expressions lourdes, etc. Corrigez également les fautes de langue. Pour le faire efficacement, je vous recommande d’utiliser le logiciel Antidote qui assure la correction des fautes et vous suggère de meilleures tournures et expressions.
Vérifiez le contenu web dupliqué
Un bon contenu éditorial doit obligatoirement être unique. C’est-à-dire que vous devez faire attention à éviter la duplication de contenu. En effet, les moteurs de recherche peuvent pénaliser les contenus dupliqués. Bien entendu, vous n'êtes concerné par cette étape que si vous abusez du copier /coller depuis d'autres articles sur le web. Je vous recommande ici d’utiliser l’outil en ligne et gratuit Positeo. Il vous donnera le pourcentage de duplication de votre contenu. Pensez à baisser ce pourcentage autant que possible pour que votre texte soit unique et frais aux yeux de l’algorithme Google et de l’internaute. D'une façon générale, si les résultats de Positeo sont encadrés en vert vous n'aurez pas de problèmes.  
Améliorer la lisibilité du texte
Aérez votre texte en essayant de raccourcir les phrases longues et en le découpant en paragraphes.Si vous utilisez Wordpress, je vous recommande l’extension Yoast SEO. Elle existe sous une version gratuite et une autre payante qui offre plus de possibilités.Elle vous guide pour améliorer la lisibilité de votre texte en vous affichant les problèmes à corriger. En voici les principales recommandations :

  • Écrire des phrases courtes : moins de 20 mots.
  • Utiliser des intertitres.
  • Opter pour des paragraphes courts : moins de 150 mots.
  • Utiliser les mots et les phrases de transition pour guider la lecture.
  • Éviter l’utilisation de la voix passive.

Ces recommandations sont valables pour toute rédaction SEO. Que vous utilisez Wordpress ou pas, essayez de les appliquer.

Axer l’optimisation du référencement autour d’un mot clé

Après avoir amélioré la lisibilité de votre texte, il est temps de vous tourner vers l’optimisation via les mots clés. Le mot clé principal que vous avez choisi au départ, ainsi que les mots clés secondaires relatifs, doivent figurer dans le texte. Faites la vérification.

Vérifiez l’optimisation de votre texte en vous basant sur le mot clé principal. Voici les principales recommandations :

  • Opter pour une densité de mot clé entre 0.5 et 2.5 % (nombre de fois que vous avez utilisé votre mot clé principal sur le nombre total de mots).
  • Préparer les ancres pour le maillage interne.
  • Distribuer votre mot clé équitablement sur tout le texte.
  • Utiliser votre mot clé principal dans le premier paragraphe du texte et au moins dans un intertitre.
  • La longueur de texte minimale recommandée est de 300 mots. Ce chiffre pourrait varier en fonction de la concurrence.
  • Rédiger les attributs "alt" des images en utilisant au moins une fois le mot clé principal.

Vérifiez également le score de votre texte avec l'outil 1.fr. Généralement, un score de 60% est recommandé. Utilisez les suggestions de cet outil pour améliorer le score de votre texte. Voici le résultat obtenu après la rédaction optimisée du texte: 67% est un bon score pour le mot clé principal : rédaction seo.

Préparez votre article à la publication

Pour améliorer le référencement naturel SEO d’un article de blog, la rédaction de contenu ne suffit pas. Comme tout produit, un packaging accrocheur joue un rôle essentiel dans la présentation. Vous devez ainsi rédiger un titre SEO qui soit à la fois accrocheur et informatif. En d’autres termes, le titre SEO (Meta title) doit attirer l’attention de l’internaute tout en lui apportant des indications sur le contenu. Rédigez également la méta description ; cette dernière doit inciter l’internaute à cliquer sur votre annonce depuis Google. Essayez de susciter sa curiosité et son désir, adressez-vous directement à l’internaute.

Vérifiez que le titre SEO et la meta description contiennent le mot clé principal. Il apparaîtra en gras dans la SERP (page de résultat des moteurs de recherche).

Relecture finale et publication

Une fois que vous avez suivi toute cette démarche, effectuez une dernière relecture. Lisez entièrement votre texte. Cette étape vous permet de décider si vous allez publier votre article ou non. En effet, un article qui n’a pas obtenu votre satisfaction n’obtiendra pas celle des internautes. Vous pouvez finalement vous lancer sans problème dans la rédaction SEO.

Autour du même sujet

Annonces Google