SEO 2019 : tout savoir sur l'AEO, l'Answer Engine Optimization

Le SEO est une industrie en perpétuelle évolution : à chaque nouvelle tendance de comportement détectée chez les utilisateurs, comme la recherche vocale ou le mobile, il en découle de nombreux changements imposés par les moteurs de recherche.

Et le moteur de recherche en tête, c'est Google en tête, qui cherche à toujours mieux répondre aux attentes des internautes. On retrouve en bout de chaîne les éditeurs de sites, qui doivent constamment s’adapter pour saisir de nouvelles opportunités. L’AEO est l’une de ces opportunités à ne pas rater.

L’AEO : l’optimisation de son référencement pour les moteurs de réponse
Avant d’aborder le sujet de l’AEO en détail, une petite explication s’impose. L’AEO est un acronyme anglo saxon qui signifie "Answer Engine Optimization", soit en français l’optimisation pour les moteurs de réponse. Pourquoi parle-t-on ici de moteur de réponse et non plus de moteur de recherche ? D’un point de vue utilisateur, un des changements forts sur Google ces dernières années consiste à pouvoir afficher des réponses directement au sein des résultats, plutôt que de renvoyer sur une page externe pour obtenir cette réponse. L’AEO est également associé à la recherche vocale, puisque c’est cette technologie de réponse qui permet de répondre aux requêtes par la voix.Par exemple : à la requête “date fête nationale USA”, il y a quelques années encore, le premier résultat accessible était un lien Wikipedia, sur lequel il fallait cliquer pour obtenir la réponse. Aujourd’hui, Google affiche maintenant directement un résumé de résultat sous forme de "Featured Snippets" (en français "Extraits optimisés dans les résultats de recherche" qu’on appelle plus communément "le résultat 0").
L’AEO, une discipline du SEO adaptée aux enjeux du mobile et de la recherche vocale
Avec l’avènement du mobile ces dernières années, certains secteurs d’activité génèrent une partie importante de leur chiffre d’affaires sur smartphone et tablette, notamment quand il s’agit de SEO local. Le mobile a par ailleurs démocratisé l’utilisation de la voix à travers les assistants comme Siri d’Apple, Google Assistant, Cortana de Microsoft... ou encore tout simplement pour dicter vocalement ses SMS ou e-mails.

Il faut savoir que l’usage de la voix, lors d’une recherche sur mobile, a un impact direct sur la requête : on ne recherche pas une information de la même manière sur son clavier que via les assistants vocaux. C’est ainsi que l’on est passé d’une ère de la recherche avec des mots clés longue traîne, à une ère où l’utilisateur pose directement des questions au moteur : "Quel temps fait-il à Paris ?", "Où trouver un restaurant japonais à proximité ?", "Combien de calories dans une pomme pink lady ?" ... et les exemples sont nombreux. Pour pouvoir apporter une réponse à ces requêtes, les moteurs ont besoin d’informations claires pour aider leur algorithme à les extraire, puis les retransmettre à son utilisateur.

Quelles actions mener pour optimiser son AEO ?

Pour tirer profit de cette mutation du moteur de recherche vers le moteur de réponse, il faut avoir conscience qu’être déjà bien référencé d’un point de vue purement SEO est obligatoire. L’AEO reste une discipline du SEO. Et pour travailler sur cet axe, il y a plusieurs points à optimiser, afin d’aider les robots des moteurs de recherche à bien évaluer le contenu de vos pages ainsi que sa réponse potentielle à la question des utilisateurs.


Parmi les bonnes pratiques AEO, citons :

  • la structuration de son code html, à travers des titres bien optimisés (balise <h1></h1>,<h2></h2>...), des paragraphes clairs (balise <p></p>), des listes complètes (<li></li>)... répondant à une question pertinente
  • l’optimisation de son contenu, à travers le découpage de ses textes en petits blocs de 50 mots environ, pour favoriser l’affichage en “Featured snippets” sur la position zéro
  • l’exploitation des rich snippets à travers le balisage schema.org de son contenu
  • la mise en place d’une stratégie d’e-réputation autour de sa marque.
Pour aller plus loin sur le sujet, Jason Barnard, expert SEO qui s’est spécialisé sur le sujet de l’AEO, a rédigé un livre blanc complet sur l’optimisation du référencement pour l’AEO, intitulé "Le futur du SEO est l’AEO - Un guide pour l’optimisation des moteurs de réponse" (disponible en téléchargement). Il y détaille, à travers une checklist en 8 points, comment mettre en place une stratégie d’AEO en entreprise. Un élément intéressant soulevé par le spécialiste, réside dans l’importance de la crédibilité de son site web ou de sa marque pour réussir une stratégie pour les moteurs de réponse. 
Il est en effet important de garder à l’esprit qu’avant de faire confiance à la réponse présente sur votre site web, les moteurs comme Google vont d’abord vérifier votre légitimité à y répondre, afin d’éviter toute transmission d’une mauvaise information à ses utilisateurs. On n’imaginerait pas dans le monde réel une personne demander des conseils de santé à son jardinier, même si ce dernier a un avis sur la question. L’AEO ne consiste donc pas seulement à établir des optimisations techniques, mais avant tout à construire une réputation d’expertise aux yeux des algorithmes des moteurs de recherche, afin d’apparaître comme la meilleure réponse à l’utilisateur.

Autour du même sujet

Annonces Google