Le dernier appel de RIM rejeté par la Cour Suprème américaine

La société canadienne Research In Motion (RIM) a vu son dernier appel rejeté par la Cour Suprème américaine dans l'affaire l'opposant à NTP. Accusé de violation de brevets permettant l'usage de la technologie de push e-mail, le constructeur du terminal Blackberry se voit encore plus contraint de payer le droit d'utilisation à NTP pour éviter l'interdiction de vente aux Etats-Unis.

Autour du même sujet

Le dernier appel de RIM rejeté par la Cour Suprème américaine
Le dernier appel de RIM rejeté par la Cour Suprème américaine

La société canadienne Research In Motion (RIM) a vu son dernier appel rejeté par la Cour Suprème américaine dans l'affaire l'opposant à NTP. Accusé de violation de brevets permettant l'usage de la technologie de push e-mail , le...